Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

Economie

Time Warner et AOL en instance de divorce

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2009

Après huit ans d'un mariage mouvementé, Time Warner a confirmé qu’il allait se séparer d'AOL. La filiale Internet devrait faire son entrée en Bourse avant la fin de l'année. Et devenir ainsi une société indépendante.

AFP - Le groupe américain de médias Time Warner a annoncé jeudi la mise en Bourse de sa filiale internet AOL avant la fin de l'année, mettant ainsi un point final à l'un des rapprochements les plus désastreux de l'histoire de l'économie moderne.

Les actions d'AOL seront distribuées aux actionnaires actuels de Time Warner, selon un communiqué publié par l'entreprise, qui ne recueillera donc aucun bénéfice particulier de cette opération.

"Nous estimons qu'une séparation est la meilleure solution tant pour Time Warner que pour AOL", a commenté le Pdg Jeff Bewkes.

Avant la mise en Bourse d'AOL, que le groupe espère boucler "vers la fin de l'année", Time Warner rachètera à Google ses 5% dans AOL. Il portera ainsi sa participation dans sa filiale à 100%.

Le groupe avait indiqué fin avril étudier une scission "d'une ou plusieurs parties de l'activité d'AOL", transférée aux actionnaires actuels du groupe, "via une seule ou plusieurs transactions".

Time Warner avait racheté l'ancienne America On Line en 2001, au plus fort de la "bulle internet". L'opération valorisait AOL 165 milliards de dollars et avait accordé aux actionnaires de la jeune pousse internet 55% du capital de la société fusionnée.

Mais elle s'est avérée catastrophique pour le groupe, qui a dû déprécier massivement dans ses comptes la valeur d'AOL dès 2002 et l'éclatement de la bulle: le groupe avait alors enregistré une perte nette de 99 milliards de dollars, et les pertes des activités internet continuent encore aujourd'hui de plomber les comptes de l'ensemble.
 

Première publication : 28/05/2009

COMMENTAIRE(S)