Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Economie

Le Trésor américain améliore son offre aux créanciers de GM

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2009

Après l'échec des négociations censées mener à un accord sur la restructuration de la dette de General Motors, le Trésor et la direction du groupe ont offert aux créanciers la possibilité d'acquérir 15 % supplémentaires du capital.

AFP - Le Trésor américain a fait une nouvelle offre, plus favorable, aux créanciers obligataires de General Motors s'ils acceptent le plan de restructuration du constructeur automobile, une proposition qu'une partie des créanciers s'est dite prête à accepter, selon un avis transmis jeudi au régulateur boursier SEC.
  
Les détenteurs de dettes obligataires non garanties, à qui on proposait 10% du capital de GM en échange de leurs titres, se sont vu offrir en plus la possibilité d'acheter 15% supplémentaires du capital.
  
La première mouture de la restructuration des 27,2 milliards de dollars de dette non garantie de GM avait échoué la veille, en raison du manque d'intérêt des investisseurs qui se trouvaient plus mal traités que d'autres parties prenantes au dossier, notamment que les syndicats.
  
Mais cette nouvelle offre a reçu un accueil plus favorable, assure GM. Le comité officieux des porteurs de titres obligataires non garantis, qui rassemble environ 20% de la valeur de cette dette, s'y est dit favorable.
  
Une nouvelle date butoir a été fixée aux créanciers pour se prononcer: ils devront avoir montré leur soutien au nouveau plan, en quantités "suffisantes", avant le samedi 30 mai à 17H00 (21H00 GMT), selon l'avis.
  
Après sa restructuration, le "nouveau" GM sera détenu à 72,5% par le Trésor américain, à 17% par le fonds à gestion syndicale chargé de financer la couverture médicale des retraités du groupe, et à 10% par les créanciers obligataires.

Première publication : 28/05/2009

COMMENTAIRE(S)