Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault : un nouveau pas de deux dans "Lorenzaccio"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

Sports

La Suissesse Martina Hingis n'envisage aucun come-back

Dernière modification : 28/05/2009

Alors que sa suspension pour dopage s'achève en octobre, la Suissesse Martina Hingis coupe court aux rumeurs de son éventuel retour sur le circuit. L'ex-numéro un mondiale estime qu'il "serait très difficile de revenir au haut niveau".

AFP - L'ancienne N.1 mondiale Martina Hingis, suspendue deux ans par la Fédération internationale de tennis pour dopage, a balayé l'idée d'un retour sur le circuit professionnel, dans un entretien accordé au journal suisse Tages-Anzeiger publié jeudi.

"Beaucoup de personnes me demandent si je vais rejouer un jour. Mais il serait vraiment très difficile de revenir au haut niveau", a indiqué Hingis, 29 ans, qui avait annoncé l'arrêt sa carrière dans la foulée d'un contrôle positif à la cocaïne lors de l'édition 2007 de Wimbledon.

"Je ne pense pas avoir encore la volonté et les ressources pour rééditer ce genre de performances", a précisé la Suissesse, qui a toujours clamé son innocence, et ce même après l'annonce de sa suspension, qui court jusqu'en octobre 2009.

La plus jeune N.1 mondiale de l'histoire (16 ans six mois et un jour) a expliqué au quotidien suisse que sa vie actuelle lui convenait parfaitement, et qu'elle n'imaginait pas retourner à une vie remplie de stress, à courir de tournois en tournois.

"Mais jouer des matches de gala, ça me tenterait", a-t-elle toutefois souligné, ajoutant qu'elle souhaiterait aussi participer à la formation de jeunes joueurs.

Hingis, 43 titres WTA au compteur dont cinq Grands Chelems, avait déjà arrêté sa carrière en 2003 en raison de blessures, avant de revenir au plus haut niveau en 2006.
 

Première publication : 28/05/2009

COMMENTAIRE(S)