Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Sports

Les écuries conditionnent leur participation au championnat 2010

Dernière modification : 29/05/2009

Après avoir menacé la Fédération internationale automobile (FIA) de se retirer des circuits, les écuries de Formule 1 se sont engagées à participer au championnat du monde 2010. Sous certaines conditions.

AFP - Toutes les écuries de Formule 1 se sont engagées sous conditions pour le Championnat du monde 2010, a annoncé vendredi l'association des écuries (FOTA).
  
Les écuries conditionnent leur participation au renouvellement de l'Accord Concorde (qui régit la participation des écuries jusqu'en 2012) afin que ce dernier "garantisse le futur du sport en liant toutes les parties dans une relation formelle qui assurera (sa) stabilité grâce à une gouvernance saine".
  
Les écuries veulent en outre que "la base du règlement 2010 soit celui de 2009, amendé avec les propositions soumises par la FOTA à la FIA", selon le communiqué de la FOTA.
  
Les écuries sont en conflit avec la fédération internationale de l'automobile (FIA) qui entend plafonner dès la saison prochaine des budgets à 45 millions d'euros environ (salaires des pilotes et autres dépenses marketing exclus) pour les écuries le souhaitant qui, en contrepartie, disposeront d'avantages techniques indéniables.
  
Les grosses équipes ont tout à perdre. Avec des budgets très largement supérieurs au plafond, elles pourront participer au championnat, mais devront composer avec des règles plus restrictives, qui les pénaliseront d'environ deux à trois secondes au tour.
  
Cette disposition, destinée à faire entrer de nouvelles équipes en F1, provoquerait la constitution d'un Championnat à deux vitesses, que refuse le plateau actuel.
  
La date limite d'inscription au Championnat du monde 2010 est fixée à vendredi.

Première publication : 29/05/2009

COMMENTAIRE(S)