Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Sports

L'Espagnol Sastre enlève son deuxième succès sur le Giro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/05/2009

Quatre jours après sa victoire au sommet de Monte Petrano, le vainqueur du Tour de France 2008, l'Espagnol Carlos Sastre, s'est imposé sur les pentes du Vésuve. Le Russe Denis Menchov conserve le maillot rose de leader.

AFP - L'Espagnol Carlos Sastre (Cervélo) a remporté la 19e étape du Tour d'Italie cycliste, vendredi, sur les pentes du Vésuve.
  
Le Russe Denis Menchov (Rabobank) a conservé le maillot rose de leader à deux jours de l'arrivée à Rome.
  
Sous un soleil estival, sur les flancs du volcan, Menchov a résisté aux accélérations de son rival le plus dangereux, l'Italien Danilo Di Luca, qui l'a cependant précédé sur la ligne en conclusion des 164 kilomètres.
  
Au classement général, Menchov ne compte plus désormais que 18 secondes d'avance sur Di Luca, avant le contre-la-montre final à Rome de 14,4 kilomètres.
  
A l'arrivée, installée près du cratère à l'altitude de 1000 mètres, Sastre s'est imposé en solitaire, avec 21 secondes d'avance sur l'Italien Franco Pellizotti, le troisième du classement général.
  
Di Luca a devancé Menchov pour la troisième place de l'étape et a empoché 8 secondes de bonification.
  
L'Italien Ivan Basso, le premier à attaquer sur les premières rampes de la montée finale à moins de 10 kilomètres de l'arrivée, a pris la cinquième place après avoir attendu son coéquipier, Pellizotti, dans le final.
  
Sastre, 33 ans, a enlevé son deuxième succès depuis le départ du Giro, quatre jours après s'être imposé au sommet de Monte Petrano.
  
Le vainqueur du dernier Tour de France est remonté de la cinquième à la quatrième place du classement général.
  
Une échappée de l'Italien Mauro Facci et de l'Ukrainien Yuri Krivtsov, partis à l'avant dès le 16e kilomètre, a pris fin à Ercolano, au pied de la montée vers le Vésuve, à quelque 13 kilomètres de l'arrivée.
  
Dans l'un des innombrables virages de la corniche amalfitaine, l'Américain Lance Armstrong a été victime d'une chute sans gravité. Touché apparemment à l'épaule gauche (contusions), le septuple vainqueur du Tour de France a repris place dans le peloton quelques minutes plus tard.
  
Samedi, la 20e étape (203 km) relie Naples à Anagni, avec les 5 derniers kilomètres en légère montée.

Première publication : 29/05/2009

COMMENTAIRE(S)