Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

FRANCE

Les scientologues privés d'interventions sur Wikipédia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2009

Le site encyclopédique Wikipédia a décidé de bloquer les interventions venant d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Église de scientologie et ses associés", invoquant un "combat de longue date" sur l'image du mouvement controversé.

AFP - Wikipédia a interdit à l'Eglise de Scientologie d'intervenir sur le site encyclopédique, à cause d'une bataille sans fin sur l'image de ce mouvement controversé fondé en 1954 aux Etats-Unis par Ron Hubbard.

Citant un "combat de longue date" entre admirateurs et détracteurs de la Scientologie, Wikipédia a décidé jeudi de bloquer les interventions en provenance d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Eglise de Scientologie et ses associés".

Un certain nombre d'internautes ayant participé à cette guerre d'image sur le site qui se base sur les contributions des utilisateurs ont également été privés d'intervention pour tout ce qui a trait à la Scientologie.

"Chaque camp veut que les articles sur ce sujet reflètent leur opinion et a mené une guerre éditoriale", ont indiqué les membres du comité éditorial du site en justifiant leur décision.

Une porte-parole de l'Eglise de Scientologie a minimisé l'impact de cette mesure, affirmant qu'il s'agissait d'une procédure de routine en cas de conflit sur le site.

"Est-ce que les scientologues se préoccupent de ce qui est publié sur Wikipédia? Bien sûr", a dit cette porte-parole, Karin Pouw. "Il y a eu des propos très haineux et erronés. Nous espérons que tout cela débouchera sur des articles plus justes et plus utiles sur Wikipédia".

Le site encyclopédique est l'un des sites les plus consultés sur internet, avec quelque 6 millions de visiteurs par jour.

L'Eglise de Scientologie revendique "des millions de membres et 6.000 églises" dans 159 pays. Considérée comme une secte dans certains pays, comme la France, elle a le statut de religion aux Etats-Unis.

Première publication : 30/05/2009

COMMENTAIRE(S)