Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

FRANCE

Les scientologues privés d'interventions sur Wikipédia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2009

Le site encyclopédique Wikipédia a décidé de bloquer les interventions venant d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Église de scientologie et ses associés", invoquant un "combat de longue date" sur l'image du mouvement controversé.

AFP - Wikipédia a interdit à l'Eglise de Scientologie d'intervenir sur le site encyclopédique, à cause d'une bataille sans fin sur l'image de ce mouvement controversé fondé en 1954 aux Etats-Unis par Ron Hubbard.

Citant un "combat de longue date" entre admirateurs et détracteurs de la Scientologie, Wikipédia a décidé jeudi de bloquer les interventions en provenance d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Eglise de Scientologie et ses associés".

Un certain nombre d'internautes ayant participé à cette guerre d'image sur le site qui se base sur les contributions des utilisateurs ont également été privés d'intervention pour tout ce qui a trait à la Scientologie.

"Chaque camp veut que les articles sur ce sujet reflètent leur opinion et a mené une guerre éditoriale", ont indiqué les membres du comité éditorial du site en justifiant leur décision.

Une porte-parole de l'Eglise de Scientologie a minimisé l'impact de cette mesure, affirmant qu'il s'agissait d'une procédure de routine en cas de conflit sur le site.

"Est-ce que les scientologues se préoccupent de ce qui est publié sur Wikipédia? Bien sûr", a dit cette porte-parole, Karin Pouw. "Il y a eu des propos très haineux et erronés. Nous espérons que tout cela débouchera sur des articles plus justes et plus utiles sur Wikipédia".

Le site encyclopédique est l'un des sites les plus consultés sur internet, avec quelque 6 millions de visiteurs par jour.

L'Eglise de Scientologie revendique "des millions de membres et 6.000 églises" dans 159 pays. Considérée comme une secte dans certains pays, comme la France, elle a le statut de religion aux Etats-Unis.

Première publication : 30/05/2009

COMMENTAIRE(S)