Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Rafah, les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

FRANCE

Les scientologues privés d'interventions sur Wikipédia

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2009

Le site encyclopédique Wikipédia a décidé de bloquer les interventions venant d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Église de scientologie et ses associés", invoquant un "combat de longue date" sur l'image du mouvement controversé.

AFP - Wikipédia a interdit à l'Eglise de Scientologie d'intervenir sur le site encyclopédique, à cause d'une bataille sans fin sur l'image de ce mouvement controversé fondé en 1954 aux Etats-Unis par Ron Hubbard.

Citant un "combat de longue date" entre admirateurs et détracteurs de la Scientologie, Wikipédia a décidé jeudi de bloquer les interventions en provenance d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Eglise de Scientologie et ses associés".

Un certain nombre d'internautes ayant participé à cette guerre d'image sur le site qui se base sur les contributions des utilisateurs ont également été privés d'intervention pour tout ce qui a trait à la Scientologie.

"Chaque camp veut que les articles sur ce sujet reflètent leur opinion et a mené une guerre éditoriale", ont indiqué les membres du comité éditorial du site en justifiant leur décision.

Une porte-parole de l'Eglise de Scientologie a minimisé l'impact de cette mesure, affirmant qu'il s'agissait d'une procédure de routine en cas de conflit sur le site.

"Est-ce que les scientologues se préoccupent de ce qui est publié sur Wikipédia? Bien sûr", a dit cette porte-parole, Karin Pouw. "Il y a eu des propos très haineux et erronés. Nous espérons que tout cela débouchera sur des articles plus justes et plus utiles sur Wikipédia".

Le site encyclopédique est l'un des sites les plus consultés sur internet, avec quelque 6 millions de visiteurs par jour.

L'Eglise de Scientologie revendique "des millions de membres et 6.000 églises" dans 159 pays. Considérée comme une secte dans certains pays, comme la France, elle a le statut de religion aux Etats-Unis.

Première publication : 30/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)