Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Economie

Geithner à Pékin pour renforcer la coopération sino-américaine

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2009

Au premier jour de sa visite à Pékin, le secrétaire américain au Trésor a tenu à rappeler l'importance de la coopération économique entre la Chine et les États-Unis. Tout en prévenant des risques d'un yuan sous-évalué.

AFP - Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner a prôné lundi à Pékin une coopération sino-américaine accrue, indispensable "pour résoudre les problèmes mondiaux", tout en appelant la Chine à améliorer son système de taux de change.

"Les problèmes internationaux ne pourront pas être résolus, sans la coopération entre les Etats-Unis et la Chine", respectivement première et troisième économies de la planète, a souligné M. Geithner au premier jour de sa visite en Chine en tant que secrétaire au Trésor.

"Ceci est valable dans absolument tous les domaines, de la reprise économique à la refondation financière, en passant par le changement climatique et la politique énergétique", devait-il expliquer dans un discours, dont l'AFP a eu copie, qu'il devait prononcer dans la journée à l'Université de Pékin, où il a étudié le mandarin.

Mettant l'accent sur l'interdépendance des deux économies et leurs "défis communs", Timothy Geithner a détaillé les efforts nécessaires de part et d'autre, reconnaissant que les Etats-Unis devaient notamment "créer un système financier plus stable et plus fort, protégeant mieux consommateurs et investisseurs" et faire en sorte que "les volumes d'épargne croissent".

La Chine, de son côté, doit accroître la consommation et dépendre moins de ses exportations et pour cela, permettre au yuan de grimper grâce à un meilleur régime de taux de change, a-t-il souligné.

"Une plus grande flexibilité du taux de change aidera à rééquilibrer le modèle de croissance (...), soutiendra la demande intérieure et permettra à la politique monétaire d'être davantage capable de réussir une croissance soutenue avec une inflation basse à l'avenir", a-t-il déclaré.

M. Geithner s'est abstenu toutefois de rappeler explicitement que Washington jugeait le yuan sous-évalué, alors qu'en janvier dernier, à peine désigné au Trésor, il avait parlé "d'une manipulation" de sa monnaie par Pékin, déclenchant un ferme démenti des autorités chinoises.
 

Première publication : 01/06/2009

COMMENTAIRE(S)