Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

SCIENCES

Windows 7, successeur de Vista, sortira plus tôt que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2009

Après avoir laissé entendre que le nouveau système d'exploitation Windows 7 ne serait commercialisé qu'en 2010, le géant américain du logiciel a annoncé que le très attendu successeur de Vista sortira dès le 22 octobre.

AFP - Le géant américain des logiciels Microsoft a annoncé mardi que "Windows 7", la dernière version de son système d'exploitation destinée à remplacer le très critiqué "Vista", serait disponible à la vente le 22 octobre.
  
Microsoft avait distribué début mai au compte-goutte une version quasi définitive de Windows 7, invitant les utilisateurs à le tester et à donner leur avis.
  
Les premiers échos émanant de la presse spécialisée semblent montrer que ce nouveau logiciel est plus stable et performant que "Vista", lancé en janvier 2007.
  
Vista a eu un énorme coût en terme d'image pour Microsoft, confronté au mécontentement de ses utilisateurs face à des défaillances à répétition lorsqu'ils voulaient installer le nouveau système sur des ordinateurs fonctionnant avec le logiciel précédent, "XP".
  
L'enjeu est de taille pour le géant de Redmond (Etat de Washington, nord-ouest des Etats-Unis), qui doit s'efforcer de ranimer l'engouement pour un marché informatique dont il dépend étroitement. En cas de lancement réussi, Microsoft peut espérer 3 milliards de dollars de retombées dans les 12 à 18 mois, ont calculé les analystes de Collins Stewart.
  
Les systèmes d'exploitation Windows équipent 90% des ordinateurs dans le monde.

Première publication : 03/06/2009

COMMENTAIRE(S)