Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le golfe de Porto, un paradis entre terre et mer

En savoir plus

SCIENCES

Windows 7, successeur de Vista, sortira plus tôt que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2009

Après avoir laissé entendre que le nouveau système d'exploitation Windows 7 ne serait commercialisé qu'en 2010, le géant américain du logiciel a annoncé que le très attendu successeur de Vista sortira dès le 22 octobre.

AFP - Le géant américain des logiciels Microsoft a annoncé mardi que "Windows 7", la dernière version de son système d'exploitation destinée à remplacer le très critiqué "Vista", serait disponible à la vente le 22 octobre.
  
Microsoft avait distribué début mai au compte-goutte une version quasi définitive de Windows 7, invitant les utilisateurs à le tester et à donner leur avis.
  
Les premiers échos émanant de la presse spécialisée semblent montrer que ce nouveau logiciel est plus stable et performant que "Vista", lancé en janvier 2007.
  
Vista a eu un énorme coût en terme d'image pour Microsoft, confronté au mécontentement de ses utilisateurs face à des défaillances à répétition lorsqu'ils voulaient installer le nouveau système sur des ordinateurs fonctionnant avec le logiciel précédent, "XP".
  
L'enjeu est de taille pour le géant de Redmond (Etat de Washington, nord-ouest des Etats-Unis), qui doit s'efforcer de ranimer l'engouement pour un marché informatique dont il dépend étroitement. En cas de lancement réussi, Microsoft peut espérer 3 milliards de dollars de retombées dans les 12 à 18 mois, ont calculé les analystes de Collins Stewart.
  
Les systèmes d'exploitation Windows équipent 90% des ordinateurs dans le monde.

Première publication : 03/06/2009

COMMENTAIRE(S)