Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Moyen-Orient

Du Caire, Barack Obama s'adresse au monde musulman

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2009

Au deuxième jour de sa visite au Moyen-Orient, le président américain, Barack Obama, a rejoint l'université du Caire, en Égypte, où il prononce un discours très attendu à destination du monde musulman.

AFP - Le président américain Barack Obama a affirmé avoir discuté jeudi en tête-à-tête avec son hôte égyptien Hosni Moubarak "qui a des décennies d'expérience" des moyens de relancer le processus de paix israélo-arabe.

"Nous avons envisagé comment aller de l'avant dans le processus de paix", a-t-il dit aux journalistes après cet entretien qui a eu lieu au palais présidentiel juste après son arrivée au Caire.

"L'Amérique s'est engagée à travailler en partenariat avec les pays de la région de manière à répondre aux aspirations de tous", a ajouté M. Obama, précisant avoir discuté "de la situation entre Israël et les Palestiniens".

Il a aussi souligné avoir d'abord tenu à s'entretenir avec M. Moubarak, 81 ans, et depuis 27 ans au pouvoir, "qui possède à l'évidence des décennies d'expérience sur un grand nombre de questions".

Le président américain a précisé avoir transmis à M. Moubarak et au peuple égyptien les "salutations" des Etats-Unis, et qu'il souhaitait continuer à consulter le dirigeant égyptien "pendant des mois et des années à venir".

M. Obama doit délivrer en début d'après-midi à l'université du Caire un discours très attendu sur une nouvelle donne entre l'Amérique et le monde musulman afin de tourner la page de l'ère Bush.

Pour sa part, M. Moubarak a indiqué avoir discuté "franchement et sans réserves" avec le président américain de questions centrées sur le Proche et le Moyen-Orient, y compris de l'Iran soupçonné par les Occidentaux de vouloir se doter de l'arme nucléaire.

"Nous avons évoqué ensemble plusieurs problèmes au Moyen-Orient et dans la région (...) la situation en Iran et tous ces problèmes", a brièvement indiqué M. Moubarak dont le pays entretient des relations tendues avec l'Iran.
 

Première publication : 04/06/2009

COMMENTAIRE(S)