Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

Culture

La "reine du blues" Koko Taylor s'éteint à l'âge de 80 ans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2009

Koko Taylor est décédée, mercredi, à l'âge de 80 ans. Originaire de Memphis, dans le Tennessee, la "reine du blues" s'était produite une dernière fois devant un public au mois de mai. Près de 60 ans après ses premiers pas sur scène.

AFP - La chanteuse américaine noire Koko Taylor, baptisée la "Reine du Blues", et qui s'était encore produite sur scène en mai dernier, est décédée mercredi à l'âge de 80 ans, a annoncé sa maison de disques.

Née Cora Walton à Memphis, dans le Tennessee (sud), Koko devait son surnom à sa passion pour le chocolat.

Arrivée à Chicago (Illinois, nord) en 1952 avec son futur mari Robert "Pops" Taylor, sans un sou en poche, elle hante les clubs de blues la nuit, commence à y chanter, et fait des ménages le jour, peut-on lire sur son site internet.

En 1963, le compositeur Willie Dixon la remarque et lui avoue, admiratif: "Je n'ai jamais entendu une femme chanter le blues comme tu chantes le blues".

Le musicien l'aide à signer un contrat avec la maison de disques Chess Records, avec laquelle elle enregistrera l'album qui lui rapportera un million de ventes en 1965, avec le tube "Wang Dang Doodle".

En 1975, elle rejoint la maison de disques de Chicago Alligator Records, avec laquelle elle enregistre neuf albums supplémentaires, dont le dernier en 2007.

Elle s'était encore produite le 7 mai à Memphis, après avoir reçu son 29e Blues Music Award. Elle avait été récompensée en 1984 par un Grammy Award.

Le décès de la chanteuse a été causé par des complications après une intervention chirurgicale le 19 mai, précise Alligator Records dans un communiqué.

Première publication : 04/06/2009

COMMENTAIRE(S)