Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : affrontements en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Israël accepte de prolonger la trêve à Gaza

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : la seconde boîte noire a été retrouvée

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique Asie - pacifique

Aucune avancée sur les dossiers iranien et syrien, selon l'AIEA

Dernière modification : 05/06/2009

Un haut responsable proche de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) indique que ni Téhéran ni Damas n'ont fourni de garantie sur leurs activités nucléaires présumées à l'organisation.

AFP - L'AIEA n'a noté aucun progrès sur les dossiers des activités illicites nucléaires présumées de l'Iran et de la Syrie, a indiqué vendredi un haut responsable proche de l'agence onusienne.

"Sur l'Iran, il y a eu très peu de progrès", a indiqué ce haut responsable proche de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sous couvert de l'anonymat.

"Et pour la Syrie, c'est la même chose", a-t-il ajouté alors que l'agence s'apprêtait à diffuser à ses Etats membres son dernier rapport sur les enquêtes concernant ces deux pays.

Dans ce document, dont l'AFP a pu prendre connaissance vendredi, l'AIEA indique que l'Iran a accumulé 1.339 kilos d'uranium faiblement enrichi UF6.

Les estimations des analystes varient, mais selon ces derniers il faudrait entre 1.000 et 1.700 kilos d'uranium faiblement enrichi pour le convertir en uranium hautement enrichi qui entre dans la fabrication d'une bombe atomique.

"L'Iran a estimé qu'entre le 18 novembre 2008 et le 31 mai 2009 (...) un total de 500 kilos d'uranium faiblement enrichi (UF6) a été produit" dans son centre d'enrichissement de Natanz, a indiqué l'agence dans ce rapport.

Avant cela l'Iran avait, selon l'agence, déjà annoncé disposé de 839 kilos d'hexafluorure d'uranium faiblement enrichi.

Dans ce rapport, qui sera discuté lors de la prochaine réunion du conseil des gouverneurs de l'AIEA à la mi-juin, l'agence demande également des explications à Damas sur la présence d'uranium sur le site d'un réacteur de recherche à Damas.

Les échantillons prélevés en 2008 sur le site d'un réacteur miniature source de neutrons (MNSR) ont révélé la présence de "particules d'uranium naturel anthropogène", selon le rapport. Or, ce n'est pas le type d'uranium qu'on s'attend à trouver dans ce type de réacteur, a précisé le haut responsable de l'AIEA.

La Syrie a répondu sur ce sujet à une demande d'explication formulée par l'AIEA. L'agence onusienne a envoyé une nouvelle série de questions ce vendredi.
 

Première publication : 05/06/2009

COMMENTAIRE(S)