Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

SCIENCES

Près de 22 000 cas et 125 morts dans le monde, selon l'OMS

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2009

Il y a eu 21 940 cas de grippe A(H1N1) dans 69 pays, d'après le dernier bilan de l'OMS qui fait état de 2 681 nouveaux cas dans le monde, dont 8 morts supplémentaires. Les États-Unis connaissent la plus forte progression.

AFP- Le virus A(H1N1) de la grippe porcine a contaminé 21.940 personnes dans 69 pays et a fait 125 morts, selon le dernier bilan publié vendredi sur le site internet de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Depuis le précédent bilan de l'OMS, publié mercredi, 2.681 nouveaux cas de grippe porcine, dont 8 morts supplémentaires, ont été officiellement répertoriés.

Les plus fortes progressions de cas confirmés par l'OMS ont été observées aux Etats-Unis (+ 1.001), au Mexique (+ 534, dont 6 morts supplémentaires), en Australie (+ 375), au Canada (+ 265, dont un mort supplémentaire), au Royaume Uni (+ 89) et au Chili (+ 56, dont un mort).

Seize patients à Taïwan sont décomptés dans le total des cas, mais l'île --simple membre observateur à l'OMS-- n'apparaît pas dans la liste établie par l'OMS qui, sinon, compterait 70 pays affectés.

La Barbade, le Luxembourg et l'Arabie saoudite, avec un cas chacun, font leur entrée dans la liste des pays officiellement affectés par la maladie.

Voici les évolutions dans les dix pays les plus affectés depuis le précédent bilan publié par l'OMS:

Etats-Unis: 11.054 cas, 17 mortels (contre 10.053 cas, 17 mortels)

Mexique: 5.563 cas, 103 mortels (contre 5.029 cas, 97 mortels)

Canada: 1.795 cas, 3 mortels (contre 1.530 cas, 2 mortels)

Chili 369 cas, un mortel (contre 313 cas)

Costa Rica 68 cas, un mortel (contre 50 cas, un mortel)

Australie: 867 (+ 375)

Royaume-Uni: 428 (+ 89)

Japon: 410 (+ 25)

Espagne: 218 (+ 38)

Panama: 173 (+ 18)

Le précédent bilan faisait état de 19.273 personnes contaminées dans 66 pays, dont 117 morts. L'organisation procède à ses propres vérifications, ce qui explique le décalage entre ses statistiques et celles des pays.

L'OMS relativise la "pertinence" des statistiques en relevant que certains des pays les plus touchés, dont les Etats-Unis, ont renoncé à comptabiliser la totalité des contaminations.
 

Première publication : 05/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)