Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "Le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

Reportages

La France rend honneur au rôle des Afro-Américains

Vidéo par Hélène FRADE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2009

Le 6 juin, les présidents Barack Obama et Nicolas Sarkozy célèbrent le 65e anniversaire du débarquement en Normandie. Un vétéran noir américain sera décoré, une occasion de reconnaître le rôle des Afro-Américains dans cette guerre.

AFP - Un vétéran noir américain qui a participé au débarquement allié en Normandie en 1944 va être décoré par la France, à l'occasion du 65e anniversaire du Jour-J, une première reconnaissance officielle du rôle des Afro-Américains dans la Deuxième Guerre mondiale.
   
William Dabney, qui recevra la Légion d'honneur, l'une des plus hautes distinctions décernées par le gouvernement français, est le dernier survivant connu du 320e Bataillon de barrage antiaérien, presque entièrement composé de Noirs, qui avait combattu pendant cet épisode décisif de la Deuxième Guerre mondiale.
   
"C'est la première reconnaissance officielle du 320e (Bataillon), de leur sacrifice et de leur rôle" dans la bataille de Normandie, souligne mercredi une commission de la Maison Blanche chargée de veiller à la commémoration de la mémoire des soldats morts au combat.
   
En dehors d'un documentaire télévisé diffusé aux Etats-Unis en 2007, très peu de travaux historiques ou d'oeuvres artistiques évoquent le rôle des soldats noirs américains dans le débarquement allié, relève cette commission.
   
Le cinéaste noir américain Spike Lee a néanmoins réalisé en 2007 un film sur le sujet, "Miracle à Santa Anna".
   
Trois soldats du 320e Bataillon sont enterrés au cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer (Calvados, ouest), qui surplombe la célèbre plage de Omaha Beach, et où reposent des milliers de militaires américains tombés au combat.
   
Ce bataillon se servait de ballons pourvus de câbles métalliques pour intercepter les avions allemands volant à basse altitude.
   
La ségrégation raciale dans les forces armées américaines est restée en vigueur jusqu'en 1948. Avant cette date, les soldats noirs étaient enrôlés et servaient dans des unités séparées.
   
Le président américain Barack Obama est attendu au cimetière américain de Colleville-sur-mer le 6 juin pour le 65e anniversaire du Débarquement.
   
 

Première publication : 05/06/2009

COMMENTAIRE(S)