Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

Reportages

La France rend honneur au rôle des Afro-Américains

Vidéo par Hélène FRADE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2009

Le 6 juin, les présidents Barack Obama et Nicolas Sarkozy célèbrent le 65e anniversaire du débarquement en Normandie. Un vétéran noir américain sera décoré, une occasion de reconnaître le rôle des Afro-Américains dans cette guerre.

AFP - Un vétéran noir américain qui a participé au débarquement allié en Normandie en 1944 va être décoré par la France, à l'occasion du 65e anniversaire du Jour-J, une première reconnaissance officielle du rôle des Afro-Américains dans la Deuxième Guerre mondiale.
   
William Dabney, qui recevra la Légion d'honneur, l'une des plus hautes distinctions décernées par le gouvernement français, est le dernier survivant connu du 320e Bataillon de barrage antiaérien, presque entièrement composé de Noirs, qui avait combattu pendant cet épisode décisif de la Deuxième Guerre mondiale.
   
"C'est la première reconnaissance officielle du 320e (Bataillon), de leur sacrifice et de leur rôle" dans la bataille de Normandie, souligne mercredi une commission de la Maison Blanche chargée de veiller à la commémoration de la mémoire des soldats morts au combat.
   
En dehors d'un documentaire télévisé diffusé aux Etats-Unis en 2007, très peu de travaux historiques ou d'oeuvres artistiques évoquent le rôle des soldats noirs américains dans le débarquement allié, relève cette commission.
   
Le cinéaste noir américain Spike Lee a néanmoins réalisé en 2007 un film sur le sujet, "Miracle à Santa Anna".
   
Trois soldats du 320e Bataillon sont enterrés au cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer (Calvados, ouest), qui surplombe la célèbre plage de Omaha Beach, et où reposent des milliers de militaires américains tombés au combat.
   
Ce bataillon se servait de ballons pourvus de câbles métalliques pour intercepter les avions allemands volant à basse altitude.
   
La ségrégation raciale dans les forces armées américaines est restée en vigueur jusqu'en 1948. Avant cette date, les soldats noirs étaient enrôlés et servaient dans des unités séparées.
   
Le président américain Barack Obama est attendu au cimetière américain de Colleville-sur-mer le 6 juin pour le 65e anniversaire du Débarquement.
   
 

Première publication : 05/06/2009

COMMENTAIRE(S)