Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Mauvais pari"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'insaisissable Djamel Beghal"

En savoir plus

DÉBAT

Éducation, banlieues, jeunesse, le "vivre-ensemble" de François Hollande (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

États-Unis : spéculation autour des places du Super Bowl

En savoir plus

DÉBAT

Éducation, banlieues, jeunesse, le "vivre-ensemble" de François Hollande

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ahmed, 8 ans, au commissariat

En savoir plus

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

EUROPE

Un septième ministre rend son tablier, remaniement imminent

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2009

Le ministre britannique des Transports, Geoff Hoon, a remis sa démission au Premier ministre, Gordon Brown, selon plusieurs médias locaux. En six jours, il est le septième membre du gouvernement britannique à quitter ses fonctions.

AFP - Le ministre britannique des Transports, Geoff Hoon, est devenu vendredi le septième membre du gouvernement de Gordon Brown à démissionner, ont annoncé les médias.

M. Hoon ne fera pas partie du prochain gouvernement que M. Brown devrait annoncer ce vendredi, ont indiqué la BBC et SkyNews.

Il s'agit du septième membre du gouvernement, et du cinquième membre du Cabinet - qui regroupe les principaux ministres - à claquer la porte en quatre jours.

Cette démission est de plus la deuxième à être annoncée dans la seule journée de vendredi, après le départ du ministre de la Défense John Hutton, proche de l'ancien Premier ministre Tony Blair, officiellement pour "raisons familiales".

Le départ annoncé de M. Hoon intervient peu avant une conférence de presse de Gordon Brown, prévue à 16H30 (15H30 GMT) au cours de laquelle le Premier ministre devrait annoncer un remaniement de son gouvernement dans un geste visant à sauver son poste.

Le dirigeant travailliste fait l'objet d'appels répétés à sa démission, notamment d'un des ministres démissionnaires. Une pétition circule par ailleurs au sein du Labour appelant à son départ. La position de M. Brown est d'autant plus fragilisée que les premiers résultats des élections locales qui ont eu lieu jeudi en même temps que les européennes semblent confirmer la déroute que prédisent les sondages au Labour.

Première publication : 05/06/2009

COMMENTAIRE(S)