Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Sports

Les Bleus relèvent la tête et l'emportent face aux Turcs

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2009

Après une défaite concédée, sous les sifflets, face au Nigeria, l'équipe de France de football a décroché un succès face à la Turquie (1-0), en amical. Mention spéciale pour Malouda (photo), très en vue pour son retour chez les Bleus.

AFP - En dépit d'un orage dantesque et d'une brève interruption du match pour jets de fumigènes turcs, l'équipe de France a mouillé le maillot pour battre la Turquie en amical (1-0) vendredi à Lyon, relevant la tête après la défaite de mardi sous les sifflets contre le Nigeria (1-0).

Les jets de projectiles et fumigènes ont provoqué une interruption du match de cinq minutes à partir de la 79e minute. Les joueurs sont sortis du terrain mais restés sur la touche, le temps que le public turc se calme et que des CRS se postent devant la tribune turque d'où sont partis les incidents. Puis le match a repris, les Français redoublant d'efforts.

En tout cas, que ce soit sous le déluge ou dans l'odeur de poudre des fusées, ces Bleus ont laissé leur désir de vacances et de plages ensoleillées au vestiaire et ont joué en équipe, contrairement à mardi à Saint-Etienne, où leur prestation avait été désunie (il y avait à Saint-Etienne une vraie coupure entre bloc défensif et offensif).

Certes, ils ont été hués, mais cette fois par un public turc qui occupait la moitié de Gerland et donnait plus de voix que les fans tricolores. A noter que les Turcs avaient commencé par respecter et applaudir la Marseillaise. Dommage que les choses aient dérapé sur la fin...

 

Bon retour de Malouda

Sur le terrain côté français, il faut décerner une mention particulière aux Lyonnais, ou ex-Lyonnais, qui, sur la pelouse de Gerland, loin des supporteurs ennemis de Geoffroy-Guichard, ont fait le métier, pour la dernière fois de la saison.

Anelka a obtenu un penalty, assorti d'une exclusion d'Üzülmez un peu sévère pour un amical. Et c'est Benzema, l'enfant de l'OL, qui en profitait pour ouvrir la marque (1-0, sur pen. 39e).

Le bilan à tirer après un amical reste toujours aussi difficile. Est-ce que les Bleus ont senti une menace de divorce avec leur public et ont réagi ? Est-ce que Domenech, en faisant tourner son équipe sur un mode de concurrence a su relancer quelques éléments ?

Malouda, qui n'avait plus évolué avec les Bleus depuis octobre 2008 et une brouille par voie de presse avec le sélectionneur, a été un des Français les plus en vue dès le début de match. Le Guyanais s'est déplacé sur tout le milieu de terrain, décrochant sans cesse en véritable attaquant à l'affût d'une occasion.

"Flo", ancien Lyonnais, tenait tellement à marquer des points et les esprits pour son retour et sa 45e sélection. Il a serré la main de Domenech en sortant du terrain (58e). Finis les mauvais jours pour Malouda ?

 

Mexès passe à côté

Toulalan, joueur de l'OL, a aussi régalé dans son jardin avec ses transversales au cordeau. Mais il n'y a pas eu que des satisfactions. La défense, chantier des Bleus depuis le fiasco de l'Euro-2008 et la retraite de Thuram, reste toujours préoccupante.

Individuellement, Mexès, qui est déjà un second choix dans l'esprit de Domenech (au profit dans la charnière centrale de joueurs comme Gallas et Squillaci) a raté son match. Son mauvais jeu court l'a pénalisé. Heureusement, derrière lui, il y avait le Lyonnais -encore un- Lloris, excellent.

Abidal, ancien Lyonnais, nommé capitaine en l'absence d'Henry (blessé) et de Vieira (sur le banc au coup d'envoi), s'est lui montré à l'aise sur son côté gauche, jaillissant pour porter le surnombre à l'avant.

Mais les vrais examens auront lieu à la rentrée. Après les Féroé, il y aura la Roumanie et la Serbie (5 et 9 septembre). Et ces matches n'auront plus rien d'amicaux. Mais les fumigènes turcs non plus vendredi soir.
 

Première publication : 06/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)