Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les francs-maçons interdits de gouvernement en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Italie : l'alliance qui fait trembler l'Europe

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Microfinance : on ne prête qu’aux pauvres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Yves Duteil : avec "Respect", le poète chanteur signe son grand retour

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le commandant Nicolas Maduro va poursuivre la révolution"

En savoir plus

Economie

Des créanciers de Chrysler auraient saisi la Cour suprême

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2009

Selon le Wall Street Journal, des créanciers ont déposé un recours devant la Cour suprême pour tenter de bloquer la cession de Chrysler à un consortium mené par Fiat : une vente confirmée vendredi par la Cour d'appel de New York.

AFP - Des fonds de pension de l'Etat de l'Indiana (centre-nord des Etats-Unis) ont déposé un recours devant la Cour suprême pour tenter de bloquer la vente du constructeur automobile Chrysler à l'italien Fiat, a rapporté dimanche le Wall Street Journal.

Selon le journal, le recours a été déposé peu avant minuit samedi, dans le sillage de la décision de la Cour d'appel de New York qui a confirmé vendredi la vente des principaux actifs de Chrysler à un groupe de repreneurs structurés autour de Fiat.

La cour d'appel avait déjà été saisie par les mêmes trois fonds de l'Indiana qui détiennent pour 42 millions de dollars d'obligations Chrysler.

Chrysler, le plus petit des trois constructeurs automobiles américains, avait déposé son bilan le 30 avril.

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)