Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'ex-otage australienne veut rester au Burkina Faso

En savoir plus

Economie

Des créanciers de Chrysler auraient saisi la Cour suprême

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2009

Selon le Wall Street Journal, des créanciers ont déposé un recours devant la Cour suprême pour tenter de bloquer la cession de Chrysler à un consortium mené par Fiat : une vente confirmée vendredi par la Cour d'appel de New York.

AFP - Des fonds de pension de l'Etat de l'Indiana (centre-nord des Etats-Unis) ont déposé un recours devant la Cour suprême pour tenter de bloquer la vente du constructeur automobile Chrysler à l'italien Fiat, a rapporté dimanche le Wall Street Journal.

Selon le journal, le recours a été déposé peu avant minuit samedi, dans le sillage de la décision de la Cour d'appel de New York qui a confirmé vendredi la vente des principaux actifs de Chrysler à un groupe de repreneurs structurés autour de Fiat.

La cour d'appel avait déjà été saisie par les mêmes trois fonds de l'Indiana qui détiennent pour 42 millions de dollars d'obligations Chrysler.

Chrysler, le plus petit des trois constructeurs automobiles américains, avait déposé son bilan le 30 avril.

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)