Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

Moyen-Orient

L'Alliance du 14-Mars revendique une nette victoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/06/2009

La majorité parlementaire, composée des forces politiques de l'Alliance du 14-Mars, dit s'attendre à une nette victoire aux élections législatives. Si le résultat se confirme, il s'agirait d'un sérieux revers pour l'opposition prosyrienne.

REUTERS - Une coalition anti-syrienne a battu le Hezbollah et ses alliés aux élections législatives libanaises de dimanche, a-t-on appris de sources proches des deux camps.


"Nous avons perdu les élections", a dit un homme politique proche de l'alliance dont font partie le Hezbollah et le dirigeant chrétien Michel Aoun. "Nous acceptons le résultat et la volonté du peuple".


Le dirigeant chrétien libanais Samir Geagea a déclaré qu'il pensait que la coalition anti-syrienne "14 mars", dont font partie ses Forces libanaises, l'avait emporté, peut-être avec une marge étroite.

"A mon avis, oui, le 14 Mars (...) conservera la majorité", a dit Geagea dans une interview à la chaîne de télévision LBC.

Aucun résultat officiel n'a été annoncé.



S'ils sont confirmés, les résultats constitueraient un revers pour la Syrie et pour l'Iran qui soutiennent le Hezbollah, et ils marqueraient un point pour les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et l'Egypte, qui soutiennent l'alliance de Saad Hariri.

Le ministre de l'intérieur Ziad Baroud a déclaré après la clôture du scrutin à 16h00 GMT, que les chiffres préliminaires donnaient un taux de participation de plus de 54%, un chiffre élevé pour le Liban dont des centaines de milliers de citoyens, sur un total de 3,26 millions, vivent à l'étranger.

 



 

 

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)