Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La Corse et le Sud touchés par les flammes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 000 experts du Sida et pas de président Macron

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

Moyen-Orient

L'Alliance du 14-Mars revendique une nette victoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/06/2009

La majorité parlementaire, composée des forces politiques de l'Alliance du 14-Mars, dit s'attendre à une nette victoire aux élections législatives. Si le résultat se confirme, il s'agirait d'un sérieux revers pour l'opposition prosyrienne.

REUTERS - Une coalition anti-syrienne a battu le Hezbollah et ses alliés aux élections législatives libanaises de dimanche, a-t-on appris de sources proches des deux camps.


"Nous avons perdu les élections", a dit un homme politique proche de l'alliance dont font partie le Hezbollah et le dirigeant chrétien Michel Aoun. "Nous acceptons le résultat et la volonté du peuple".


Le dirigeant chrétien libanais Samir Geagea a déclaré qu'il pensait que la coalition anti-syrienne "14 mars", dont font partie ses Forces libanaises, l'avait emporté, peut-être avec une marge étroite.

"A mon avis, oui, le 14 Mars (...) conservera la majorité", a dit Geagea dans une interview à la chaîne de télévision LBC.

Aucun résultat officiel n'a été annoncé.



S'ils sont confirmés, les résultats constitueraient un revers pour la Syrie et pour l'Iran qui soutiennent le Hezbollah, et ils marqueraient un point pour les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et l'Egypte, qui soutiennent l'alliance de Saad Hariri.

Le ministre de l'intérieur Ziad Baroud a déclaré après la clôture du scrutin à 16h00 GMT, que les chiffres préliminaires donnaient un taux de participation de plus de 54%, un chiffre élevé pour le Liban dont des centaines de milliers de citoyens, sur un total de 3,26 millions, vivent à l'étranger.

 



 

 

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)