Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

Economie

L'Islande accepte de rembourser Londres et La Haye

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/06/2009

L'Islande a annoncé, samedi, qu'elle s'engageait à rembourser les 3,8 milliards d'euros que le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont déboursés pour compenser les pertes des épargnants de la banque en ligne nationalisée Icesave.

AFP - L'Islande s'est engagée à rembourser les 3,8 milliards d'euros que Londres et La Haye ont déboursés pour compenser les pertes des épargnants de la banque en ligne nationalisée Icesave, a annoncé samedi le gouvernement islandais.

L'Islande va rembourser 2,6 milliards d'euros au Royaume-Uni et 1,2 milliard d'euros aux Pays-Bas, a déclaré le ministre islandais des Finances, Steingrimur Sigfusson.

"Je suis heureux de l'issue trouvée dans ce dossier. Le gel des avoirs sera révoqué et des relations normales seront rétablies entre l'Islande et la Grande-Bretagne", a-t-il dit à l'AFP.

Les sommes seront considérées comme un prêt accordé à l'Islande et seront remboursées entre 2016 et 2024.

"Le gouvernement se félicite de l'engagement de l'Islande de satisfaire ses obligations pour rembourser les clients d'Icesave", a déclaré de son côté un porte-parole du Trésor britannique.

Icesave était une filiale de banque en ligne de l'ancienne deuxième banque islandaise, Landsbanki, nationalisée en octobre.

Plus de 200.000 clients britanniques et 120.000 clients néerlandais d'Icesave avaient vu leurs comptes gelés lors de la nationalisation de la Landsbanki, entraînant des mesures de représailles sur les avoirs islandais au Royaume-Uni.

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)