Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Moyen-Orient

Majorité et opposition attendent avec fébrilité les résultats

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 07/06/2009

Les législatives, qui doivent départager la majorité actuelle et l’opposition menée par le Hezbollah et le CPL du général Aoun, sont marquées par un taux de participation exceptionnel de 52,3 %, selon le ministre de l'Intérieur.

Le sort en est jeté sur les élections libanaises et l'attente a débuté pour les partisans des deux camps. Les bureaux de vote ont fermé leurs portes officiellement à 18 heures (GMT+2). Plus de 3 millions de Libanais étaient appelés aux urnes pour élire leurs députés à la majorité simple pour un mandat de quatre ans.

Organisés pour la première fois de l’histoire le même jour dans toutes les circonscriptions, les législatives libanaises doivent départager la majorité parlementaire actuelle (alliance politique entre partis druzes, chrétiens et sunnites) et l’opposition menée par le Hezbollah chiite et le Courant patriotique libre du général Michel Aoun.

Les résultats définitifs seront communiqués par le ministère de l’Intérieur lundi avant midi, plongeant le pays du Cèdre dans une attente insoutenable.

 

Une majorité qui se jouera à 4 ou 5 siège près

Très mobilisés, les Libanais ont pris d’assaut les bureaux de vote dès les premières heures de la journée, enregistrant un taux de participation de 52,35 % selon le ministère de l’Intérieur, soit une hausse de 20 % par rapport aux dernières législatives de 2005, déjà considérées à l’époque comme historiques. Sachant qu’une centaine de milliers d'électeurs

libanais vivent à l'étranger, d’où ils ne peuvent voter, cette participation est "inégalée dans l'histoire des législatives libanaises", a affirmé le ministre de l'Intérieur, Ziad Baroud.  Les circonscriptions décisives où le vote chrétien est majoritaire ont enregistré de très forts taux de participation, gage d’un résultat très serré. La majorité au Parlement se jouera à 4 ou 5 sièges près.

Aucun incident majeur n’a été enregistré entre les partisans des deux camps comme l’avait laissé craindre une campagne électorale très agressive. Près de 50 000 soldats et policiers avaient été mobilisés pour assurer la sécurité dans tout le pays. Le scrutin est supervisé par plus de 200 observateurs internationaux venus notamment du Centre Carter.

 
 

Première publication : 07/06/2009

COMMENTAIRE(S)