Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

SCIENCES

Apple pourrait dévoiler son nouvel iPhone ce lundi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2009

Le géant américain de l'informatique Apple organise, à partir de ce lundi, la conférence annuelle de ses développeurs de logiciels. Très attendue, cette réunion a souvent été, pour la firme, l'occasion de présenter ses nouveaux produits.

AFP - Apple réunit à partir de lundi ses développeurs de logiciels, un moment qu'il a souvent choisi par le passé pour présenter de nouveaux produits, pimenté cette année par les spéculations sur la présence ou non de son charismatique fondateur Steve Jobs.
  
Comme à son habitude, le fabricant des baladeurs iPod, des téléphones multifonctions iPhone et des ordinateurs Macintosh est resté muet sur ses intentions, nourrissant les rumeurs dans les blogs spécialisés et favorisant le "buzz" qui joue un rôle de premier plan dans sa stratégie marketing.
  
"Mon petit doigt me dit que nous allons voir un iPhone de nouvelle génération qui sera, avec (la nouvelle version de son système d'exploitation) Snow Leopard, l'une des deux stars" de ces journées organisées à San Francisco (Californie, ouest), a pronostiqué Van Baker, un analyste du cabinet Gartner.
  
"Steve (Jobs) pourrait venir faire un tour, parce qu'il y a des signes forts venant de nombreuses sources qu'il se rétablit", a estimé M. Baker. Mais l'analyste "ne serait pas surpris" qu'il reste en retrait pour ne pas faire de l'ombre au responsable du marketing du groupe Phil Schiller.
  
Apple, dont la fortune est étroitement associée à Steve Jobs, a toujours gardé le secret le plus absolu sur la santé de son directeur général depuis que celui-ci a été opéré d'un cancer du pancréas en 2004.
  
A la mi-janvier, le géant informatique avait annoncé que M. Jobs, 54 ans, abandonnerait ses fonctions jusqu'à la fin juin en raison de problèmes de santé "plus complexes" que le simple déséquilibre hormonal initialement révélé.
  
Apple a constamment affirmé depuis que M. Jobs, qu'on avait vu très amaigri les mois précédents, reprendrait le travail à la date prévue.
  
"Steve Jobs va revenir, mais il ne va pas revenir pour longtemps", a avancé l'analyste Rob Enderle, du cabinet Enderle Group.
  
La conférence d'Apple, qui durera toute la semaine, réunit les développeurs de logiciels fonctionnant pour les produits Apple, qui utilisent des standards différents du reste du marché, dominé par les produits Microsoft. Le point fort de la réunion sera le discours de lundi, traditionnellement prononcé par M. Jobs mais qui devrait revenir cette année à M. Schiller.
  
Les rumeurs circulant sur les blogs affirment qu'Apple pourrait annoncer un report du lancement de Snow Leopard. D'où les spéculations sur la venue de M. Jobs pour faire diversion, spécule M. Enderle.
  
"Qu'Apple engage sa commercialisation ce jour-là ou dans quelques mois n'a aucune importance, pourvu qu'il montre ce qu'il est capable de faire", a rétorqué M. Baker.
  
L'iPhone de troisième génération devrait être équipé de processeurs améliorés, serait doté de fonctions, très attendues, photo/vidéo et devrait permettre de faire fonctionner plusieurs applications simultanément.
  
Selon certaines spéculations, un iPhone d'entrée de gamme serait aussi en préparation.
  
"Je serais agréablement surpris si on nous montrait une gamme complète d'iPhone", a noté M. Baker. "Ils ont besoin de toute la palette allant de l'entrée de gamme aux modèles haut de gamme".

Première publication : 08/06/2009

COMMENTAIRE(S)