Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

Economie FRANCE

Le PIB de la France pourrait reculer de 3 % en 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2009

D'après l'entourage de la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, le gouvernement français aurait revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2009. Il tablerait sur un recul du PIB de 3 % en 2009 puis une reprise de 0,5 % en 2010.

AFP - Le gouvernement français table sur un recul de 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2009 avant un rebond de +0,5% en 2010, a-t-on appris lundi dans l'entourage de la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Dans le collectif budgétaire de mars, le gouvernement tablait sur une chute du PIB de 1,5% et une reprise graduelle en 2010 avec une croissance de +1%.

En 1975, après le premier choc pétrolier, la baisse du PIB était de 1,0%.

Après un premier trimestre en forte dégradation avec un PIB en baisse de 1,2%, "la phase d'ajustement brutal laisse place à une période de stabilisation", a commenté cette source, selon laquelle l'activité devrait redémarrer début 2010, avec l'effet des politiques des banques centrales et des mesures de relance gouvernementales.

"C'est un scénario assez prudent", a estimé cette source.

La consommation des ménages, principal moteur de la croissance française, devrait a "priori résister" et rester stable dans les prochains mois, avec une progression de 0,3% attendue cette année et de 0,7% en 2010, a précisé cette source, confirmant des informations du Figaro.

L'investissement des entreprises devrait lui chuter de 9,4% avant de limiter le choc l'année prochaine (-1,2%).

Le gouvernement s'attend par ailleurs à une dégradation continue de l'emploi qui "devrait se poursuivre encore quelques trimestres" jusqu'à "quelque part" courant 2010, selon cette source.

Le taux de chômage en France a fait un bond brutal au premier trimestre 2009 (+1,1 point), d'une ampleur inédite depuis 1975, pour atteindre 8,7% de la population active en métropole contre 7,6% au quatrième trimestre 2008.
 

Première publication : 08/06/2009

COMMENTAIRE(S)