Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

"Rien n'a changé" après l'arrivée d'Obama, selon un ex-détenu

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2009

Installé en France depuis son retour, le 15 mai, de Cuba, où il a passé sept ans de sa vie, l'Algérien Lakhdar Boumediene évoque les mauvais traitements infligés aux détenus de Guantanamo. Même après l'arrivée d'Obama à la Maison Blanche.

AFP - "Rien n'a changé" à Guantanamo après l'arrivée du président Barack Obama à la Maison Blanche, a affirmé l'Algérien Lakhdar Boumediene, emprisonné pendant sept ans dans la prison créée en 2002 sur une base américaine à Cuba.

"Non, rien n’a changé, c’est le même général, le même amiral, ce sont les mêmes soldats, les mêmes traitements envers les prisonniers, rien n’a changé", a dit M. Boumediene, 42 ans, dans un entretien qui doit être diffusé mardi par Radio France Internationale.

Il répondait à une question sur les changements intervenus dans la prison depuis l'arrivée de M. Obama qui souhaite fermer le centre de détention.

"Lors de mon transfert en avion, j’étais libre. J’avais demandé à aller aux toilettes, un garde m’a répondu: +Oui, à condition de laisser la porte ouverte et que je continue à te filmer+, a-t-il rapporté pour illustrer son propos

"Et pendant que je faisais mes besoins, il continuait à filmer. Je lui ai dit d’arrêter, mais il a répondu: +C’est la loi+. Pourtant j’étais libre, et dans un avion! Vous pouvez imaginer comment ça se passe encore à Guantanamo", a-t-il poursuivi.

Arrêté à l'automne 2001 avec cinq autres Algériens en Bosnie, où il résidait légalement, il avait été remis aux autorités américaines sous le soupçon qu'il fomentait un attentat contre l'ambassade américaine de Sarajevo. Il avait ensuite été transféré à Guantanamo dans les premiers jours d'existence de la prison.

Lakhdar Boumediene a quitté la prison le 15 mai dernier après des années de bataille judiciaire. Il a été autorisé à s'installer en France avec sa famille, faisant de la France le premier pays de l'Union européenne à accueillir un détenu libéré de Guantanamo qui ne soit ni un résident ni un citoyen français.

Il reste aujourd'hui 240 détenus de Guantanamo, la prison que George W. Bush avait créée pour les "combattants ennemis" de la guerre contre le terrorisme lancée en riposte aux attentats du 11 septembre 2001.

Première publication : 08/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)