Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

Sports

L'arrivée de Kaka fait souffler un vent "galactique" sur Madrid

©

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 09/06/2009

Le nouveau président du Real vient de s'offrir le Brésilien Kaka pour 68 millions d'euros, selon la presse espagnole. Une somme qui en fait le deuxième transfert le plus cher de l'Histoire... et qui préfigure une résurrection des "Galactiques".

Difficile d’échapper à la comparaison. En 2001, Zinedine Zidane signe au Real Madrid pour un montant record de 73 millions d’euros. Le 9 juin 2009, le Brésilien Kaka est peut-être devenu - si le montant du transfert est confirmé - le deuxième joueur le plus cher de l’histoire après "Zizou", en rejoignant le club madrilène pour la coquette somme de... 68 millions d’euros (!), selon la presse espagnole.

 

Dans les deux cas, le même homme préside le Real. Il s'agit de Florentino Perez. L'initiative pose dès lors une question : l’arrivée du ballon d’or 2007 dans la capitale espagnole pour 6 ans (c'est en tout cas la durée du contrat qu'il vient de signer), inaugure-t-elle une nouvelle période "galactique" du côté du stade Santiago Bernabeu ?

 

Zinedine Zidane est en effet considéré comme l'incarnation de l’âge d’or du Real. De 2002 à 2006, l’équipe espagnole compte dans ses rangs des joueurs illustres - du Portugais Luis Figo à l'Anglais David Beckham en passant par le Brésilien Roberto Carlos et l'Espagnol Raul - et gagne le surnom de "Galactique". L’architecte de ce 11 historique, Florentino Perez, avait alors dépensé sans compter (200 millions d’euros en 4 ans) pour recruter une myriade de stars, avant de quitter son poste, en 2006.
 

Lors de son retour aux manettes à la fin mai, l’homme d’affaires espagnol n’a pas caché qu’il comptait bien redonner son lustre d'antan à un club qui n’a pas gagné la Ligue des champions depuis 2002. Dans cette perspective, le recrutement de la star brésilienne du Milan AC apparaît donc comme la première étape du plan Perez. "Nous nous employons à mettre sur pied une bonne équipe, et cela ne fait que commencer", a déclaré à la radio espagnole le nouvel homme fort de Madrid, lundi soir, avant d’ajouter qu’il détenait un "trésor de guerre" d’environ 300 millions d’euros pour une deuxième "période galactique".
 

Un trio d'attaque Kaka-Ronaldo-Ibrahimovic ?
 

Après Kaka, le grand dévoreur de stars lorgne désormais ouvertement sur Cristiano Ronaldo, le milieu de terrain portugais de Manchester United, et l’attaquant suédois de l'Inter Milan, Zlatan Ibrahimovic. "Ce sont deux des meilleurs joueurs du monde", confesse-t-il. Florentino Perez n’est pas non plus avare de compliments pour le milieu offensif français du Bayern Munich, Franck Ribéry. Des compliments que l’homme d’affaires espagnol est capable de rapidement transformer en chèque à plusieurs zéros...

 

Deux attaquants, un milieu offensif : le Real imaginé par Perez se veut résolument tourné vers l’avant. Il a d’ailleurs évoqué lors de son intronisation "un projet sportif spectaculaire". Sa promesse risque toutefois de faire ressurgir sans tarder les critiques qui avaient accompagné la fin de son premier règne : une attaque flamboyante, mais une défense à la traîne dont les errements avaient, en partie, coûté le titre de champion d'Espagne au Real entre 2003 et 2006.

 

Reste qu'en bon financier, Florentino Perez a compris que c'est avant tout le spectacle fourni par des attaquants de haut rang qui remplit les caisses d'un club. Lors de son premier passage dans la capitale espagnole, les avant-centres qu'il avait recrutés en avait fait la preuve. Leurs exploits avaient permis d'accroître la vente des produits dérivés. La même logique est-elle de retour ?

 

 

Première publication : 09/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)