Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

Economie

Le Sénat entérine la fusion Banques populaires-Écureuil

Dernière modification : 09/06/2009

Après l'Assemblée nationale le 19 mai, c'est le Sénat qui a voté, mardi, en faveur du rapprochement entre les Banques populaires et la Caisse d'épargne. Une fusion qui donnera naissance au deuxième groupe bancaire de l'Hexagone.

AFP - Le Parlement a définitivement donné son accord mardi au rapprochement Banque Populaire/Caisse d'Epargne avec l'institution d'un "organe central", lors d'un vote conforme du Sénat sur le projet de loi adopté à l'Assemblée le 19 mai.

Au Sénat, le texte a été adopté par 187 voix contre 154. L'UMP a voté pour, le PS et les communistes contre, de même qu'une majorité des radicaux du RDSE.

"La création du nouvel organe central pourra être effective dès le mois de juillet", a affirmé le secrétaire d'Etat au Commerce, Hervé Novelli.

L'opposition a dénoncé le vote conforme du Sénat, accusant le gouvernement d'avoir refusé de débattre de ses amendements pour ne pas modifier le texte issu de l'Assemblée nationale.

"Notre responsabilité en tant que parlementaires est de ne pas retarder un rapprochement qui doit intervenir avant la fin du mois de juin", a justifié à l'inverse Alain Gournac (UMP).

"Cette alliance donnera naissance au deuxième groupe bancaire français, comptant plus de 7 millions de sociétaires, 7.700 agences, près de 110.000 collaborateurs et 34 millions de clients", avait répété lundi soir le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Roger Karoutchi, qui représentait sa collègue Christine Lagarde (Economie), retenue à Bruxelles.

Cette union doit aussi, selon le gouvernement, "simplifier la gouvernance" de Natixis, "qui a accumulé 2,62 milliards de pertes", a rappelé le rapporteur général du Budget de l'Etat Philippe Marini (UMP).

Première publication : 09/06/2009

COMMENTAIRE(S)