Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

Economie

Le Sénat entérine la fusion Banques populaires-Écureuil

Dernière modification : 09/06/2009

Après l'Assemblée nationale le 19 mai, c'est le Sénat qui a voté, mardi, en faveur du rapprochement entre les Banques populaires et la Caisse d'épargne. Une fusion qui donnera naissance au deuxième groupe bancaire de l'Hexagone.

AFP - Le Parlement a définitivement donné son accord mardi au rapprochement Banque Populaire/Caisse d'Epargne avec l'institution d'un "organe central", lors d'un vote conforme du Sénat sur le projet de loi adopté à l'Assemblée le 19 mai.

Au Sénat, le texte a été adopté par 187 voix contre 154. L'UMP a voté pour, le PS et les communistes contre, de même qu'une majorité des radicaux du RDSE.

"La création du nouvel organe central pourra être effective dès le mois de juillet", a affirmé le secrétaire d'Etat au Commerce, Hervé Novelli.

L'opposition a dénoncé le vote conforme du Sénat, accusant le gouvernement d'avoir refusé de débattre de ses amendements pour ne pas modifier le texte issu de l'Assemblée nationale.

"Notre responsabilité en tant que parlementaires est de ne pas retarder un rapprochement qui doit intervenir avant la fin du mois de juin", a justifié à l'inverse Alain Gournac (UMP).

"Cette alliance donnera naissance au deuxième groupe bancaire français, comptant plus de 7 millions de sociétaires, 7.700 agences, près de 110.000 collaborateurs et 34 millions de clients", avait répété lundi soir le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Roger Karoutchi, qui représentait sa collègue Christine Lagarde (Economie), retenue à Bruxelles.

Cette union doit aussi, selon le gouvernement, "simplifier la gouvernance" de Natixis, "qui a accumulé 2,62 milliards de pertes", a rappelé le rapporteur général du Budget de l'Etat Philippe Marini (UMP).

Première publication : 09/06/2009

COMMENTAIRE(S)