Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Economie

Quelque 10 milliards d'euros injectés dans l'économie française

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2009

Dix milliards d'euros, sur les 26 milliards annoncés en décembre par le président Nicolas Sarkozy, ont, pour l'heure, été décaissés pour relancer l'économie française. L'État a directement injecté 2,6 milliards de crédits budgétaires.

Reuters - Près de 10 milliards d'euros ont été injectés à ce jour dans l'économie française au titre du plan de relance économique, a déclaré mercredi le ministre chargé de sa mise en oeuvre, Patrick Devedjian.

Le plan de relance annoncé le 4 décembre par le président Nicolas Sarkozy prévoyait 26 milliards d'euros de mesures, rappelle un communiqué gouvernemental.

Dans une communication en conseil des ministres, Patrick Devedjian a précisé que l'Etat avait injecté 2,6 milliards d'euros de crédits budgétaires. S'y ajoutent 6,8 milliards d'euros remboursés aux entreprises et 500 millions investis par les entreprises publiques.

L'Etat a par ailleurs doté le Fonds d'investissement social, qui coordonne les efforts en faveur de l'emploi, de 1,5 milliard d'euros.

Voici les principaux autres points de ce bilan d'étape présenté par Patrick Devedjian :

- lancement de près de 500 projets pilotés par l'Etat dans les infrastructures de transport, l'énergie, les universités, les équipements de défense, la recherche, les bâtiments culturels et administratifs ;

- 19.540 conventions signées entre l'Etat et les collectivités locales au titre du remboursement anticipé du Fonds de compensation de la taxe pour la valeur ajoutée ;

- 175.000 véhicules vendus avec la prime à la casse ;

- 250.000 demandes reçues au titre de l'aide à l'embauche dans les très petites entreprises ;

- 1,1 milliard d'euros de prêts garantis par Oséo à plus de 6.800 entreprises grâce aux moyens du plan de relance ;

- vente en l'état futur d'achèvement de 17.310 logements ;

- 13.000 prêts à taux zéro doublés déclarés fin avril, ce qui correspond au niveau atteint sur toute l'année 2008.

- octroi par l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat de 30 millions d'euros d'aides pour 12.400 logements, au bénéfice, pour l'essentiel, de propriétaires occupants.

- 350 millions d'euros affectés par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine ;

- versement de la prime de solidarité active de 200 euros le 6 avril à 4,1 millions de ménages modestes.
 

Première publication : 10/06/2009

COMMENTAIRE(S)