Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Culture

Clap de fin pour le conflit entre acteurs et producteurs

Dernière modification : 11/06/2009

Le principal syndicat des acteurs hollywoodiens a massivement approuvé leur nouvelle convention collective. Les comédiens mettent ainsi fin au conflit qui les opposait aux producteurs, depuis l'expiration de la convention précédente.

AFP - Les adhérents du principal syndicat des acteurs de Hollywood ont approuvé à une très large majorité la nouvelle convention collective régissant leur activité, mettant ainsi un terme à un long conflit avec les producteurs.
  
Le Screen Actors Guild (SAG) a annoncé dans un communiqué mardi soir que ses adhérents avaient voté à 78% pour la nouvelle convention collective d'une durée de deux ans, négociée avec l'Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (AMPTP).
  
Ce nouveau texte avait été adopté de justesse mi-avril par la direction du SAG et devait être soumis au vote des quelque 120.000 membres du syndicat d'acteurs de cinéma et de télévision américains pour entrer en vigueur. Le nouveau texte succède à la convention triennale ayant expiré le 30 juin 2008.
  
Les négociations entre le SAG et l'AMPTP étaient longtemps restées infructueuses et en l'absence de nouvel accord, les comédiens continuaient à travailler selon les termes du précédent contrat.
  
Victoire apparente pour le SAG, le texte mentionne une expiration du nouveau contrat en juin 2011 et non 2012 comme le voulaient les studios, ce qui permettra au syndicat de peser sur les négociations entre le patronat et d'autres corporations de Hollywood (scénaristes, réalisateurs...) dont les contrats doivent expirer dans deux ans.
  
La nouvelle convention prévoit une augmentation de salaire de 3% la première année et de 3,5% l'année suivante, et assure des dividendes plus importants pour l'exploitation du travail des acteurs sur les nouveaux médias numériques (internet, vidéo à la demande...) que ceux provenant des DVD.
  
Mais ces augmentations sont similaires à celles arrachées après une longue grève par les scénaristes en 2008, montrant que le SAG a dû lâcher du lest sur ses prétentions, qui étaient supérieures. En outre, les augmentations de salaire ne seront pas rétroactives.

Première publication : 10/06/2009

COMMENTAIRE(S)