Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

Amériques

Palau prêt à accueillir des détenus chinois ouïghours

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2009

Le président de Palau, petit État du Pacifique, s'est officiellement engagé à accueillir les 17 Chinois ouïghours détenus à Guantanamo depuis 2002. Un geste dont se sont félicités les États-Unis. Sans prendre cependant de décision.

AFP - Les Etats-Unis n'ont toujours pas pris de décision quant à un éventuel transfert des 17 Chinois ouïghours détenus à Guantanamo et blanchis de tout soupçon de terrorisme vers Palau, un Etat du Pacifique qui a accepté de les accueillir, a declaré mercredi un haut responsable.

Les Etats-Unis "apprécient énormément" la proposition de Palau, a dit à l'AFP ce haut responsable américain sous couvert d'anonymat mais, a-t-il ajouté, "aucun décision définitive (n'a été prise), ni aucun détail discuté. Nous allons poursuivre les discussions avec Palau", l'un des plus petits Etats du monde.

Dans un communiqué dont l'AFP a pris connaissance mercredi, le président de Palau, Johnson Toribiong, indique avoir "décidé de répondre favorablement à la requête des Etats-Unis d'accueillir à titre temporaire 17 détenus de l'ethnie ouïghoure".

Le cas de ces détenus, qui appartiennent à une minorité turcophone et musulmane du nord-ouest de la Chine, a toujours été à part dans l'histoire de la prison située sur la base américaine de Guantanamo à Cuba. Ils y sont enfermés depuis sept ans alors que le Pentagone les a blanchis de toute accusation, pour certains depuis cinq ans. Des tribunaux fédéraux ont ensuite confirmé leur innocence.

Ils ne peuvent toutefois pas être renvoyés en Chine, malgré les demandes répétées de Pékin, parce que leur minorité y fait l'objet de persécutions.

Situé à 800 km à l'est des Philippines, Palau est l'un des plus petits Etats du monde et ne compte que 21.000 habitants. L'île, sous tutelle de l'ONU, a été administrée jusqu'en 1994 par les Etats-Unis.

Première publication : 10/06/2009

COMMENTAIRE(S)