Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Obama envoie 350 soldats supplémentaires en Irak

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

Afrique

La présidente du Sénat prête serment et devient chef de l'État par intérim

Vidéo par Céline BRUNEAU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2009

Comme le prévoit la Loi fondamentale gabonaise, la Cour constitutionnelle a désigné la présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé, 66 ans, chef de l'État par intérim après le décès du président Omar Bongo Ondimba.

AFP - Rose Francine Rogombé, 66 ans, désignée mardi présidente du Gabon par intérim, a prêté serment mercredi devant les autorités, deux jours après l'annonce officielle du décès du chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, a constaté un journaliste de l'AFP.


"Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais, en vue d'assurer son bien-être et de le préserver de tout dommage, de respecter et de défendre la Constitution et l'Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge et d'être juste envers tous", a déclaré Mme Rogombé, née Etomba, ex-présidente du Sénat.

"Je le jure", a-t-elle ajouté, peu avant 11H30 (10H30 GMT), main droite levée, main gauche sur la Constitution.

Au début de la prestation de serment, la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, a fait observer une minute de silence en mémoire de M. Bongo, dont le décès a été annoncé lundi à Barcelone (Espagne).

La cérémonie s'est déroulée notamment en présence des députés, sénateurs, du Premier ministre et de son gouvernement et de diplomates en poste à Libreville, dans la salle de conférences de la Cité de la Démocratie.

C'est dans cette même salle que le président Bongo, réélu pour sept ans lors d'un scrutin présidentiel organisé en novembre 2005, avait été investi le 19 janvier 2006, a rappelé la presse locale.

Mardi, la Cour constitutionnelle avait confié les fonctions de chef de l'Etat par intérim à Mme Rogombé, après avoir constaté la vacance du pouvoir à la suite du décès de M. Bongo.

Mme Rogombé aura tous les pouvoirs du président de la République élu à quelques exceptions près: elle ne peut organiser de référendum et ne peut dissoudre l'Assemblée, a rappelé la Cour constitutionnelle.

 

Première publication : 10/06/2009

COMMENTAIRE(S)