Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Afrique

Le corps d'Omar Bongo Ondimba en route pour Libreville

Vidéo par Adeline PERCEPT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2009

Le corps du président gabonais Omar Bongo Ondimba, décédé lundi à la clinique Quiron de Barcelone, a quitté la Catalogne jeudi pour rejoindre Libreville, la capitale gabonaise, à bord d'un avion de l'armée de l'air espagnole.

AFP - La dépouille du défunt président du Gabon Omar Bongo Ondimba a quitté jeudi Barcelone pour Libreville à bord d'un avion de l'armée de l'air espagnole, a constaté un journaliste de l'AFP.

Après un bref hommage militaire en présence d'autorités gabonaises et espagnoles sur la piste de l'aéroport El Prat de Barcelone, l'avion transportant le corps d'Omar Bongo a décollé peu après 11H20 (09H20 GMT).

Le cercueil du défunt, recouvert d'un tissu aux couleurs du Gabon, a été porté à l'épaule par un détachement de l'armée de l'air espagnole, sur un tapis rouge, jusqu'à l'intérieur de l'appareil.

Les honneurs militaires ont été rendus par un peloton d'infanterie légère espagnole, en présence du ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, du ministre gabonais des Mines et du Pétrole, Casimir Oye Mba et de représentants des institutions gabonaises, notamment du Sénat et de l'Assemblée nationale.

Côté espagnol, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Angel Lossada, a notamment assisté à la cérémonie avant

d'embarquer avec la délégation gabonaise.

Le décès d'Omar Bongo Ondimba, 73 ans dont 41 au pouvoir, a été annoncé lundi à Barcelone où il était hospitalisé depuis début mai.

Selon le programme officiel des obsèques, la dépouille d'Omar Bongo recevra les honneurs militaires à son arrivée à Libreville, avant d'être transférée au Palais présidentiel où elle sera exposée plusieurs jours.

Le public pourra rendra hommage à Omar Bongo de jeudi à samedi. Les délégations étrangères sont attendues mardi 16 juin pour un culte oecuménique et des oraisons funèbres, avant la levée du corps.

Première publication : 11/06/2009

COMMENTAIRE(S)