Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Pour la première fois, Brasilia va devenir créditeur du FMI

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2009

Le Brésil a l'intention de verser dix milliards de dollars au Fonds monétaire international en achetant une partie des futures obligations émises par l'institution. Pour la première fois, le pays en deviendrait ainsi créditeur.

AFP - Le ministre brésilien des Finances Guido Mantega a affirmé mercredi que son pays était prêt à acheter dix milliards de dollars d'obligations du Fonds monétaire international.

Le Brésil est le troisième pays à officialiser cette intention, après la Russie, qui veut en acheter le même montant, et la Chine, qui souhaite en prendre jusqu'à 50 milliards de dollars.

"Il est vrai que le Brésil puise dans une partie de ses réserves et donne au FMI une disponibilité financière pour pouvoir aider les pays émergents et en développement qui ont des difficulté de crédit en raison de la crise financière", a déclaré M. Mantega lors d'une conférence de presse.

Le ministre a ajouté que ce serait la première fois que le Brésil deviendrait créditeur du FMI, après avoir été pendant des années un débiteur de l'institution financière.

Le FMI prépare actuellement l'émission des premières obligations de son histoire, qui doivent être libellées dans son unité de compte, les Droits de tirage spéciaux, dont la valeur est déterminée par un panier de monnaies.

Lors d'un sommet en avril à Londres, les vingt pays riches et émergents du G20 s'étaient engagés à apporter 500 milliards de dollars au Fonds, et certains pays avaient indiqué qu'ils préféraient le faire par le biais d'obligations.

Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn s'est félicité dans un communiqué que "le Brésil contribue aux ressources du Fonds pour aider les Etats membres à affronter la crise économique actuelle".

"Les autorités brésiliennes ont eu un rôle essentiel et se sont fortement engagées dans tout le processus de réforme du FMI et d'expansion de notre financement", a expliqué M. Strauss-Kahn.

"Le Brésil affirme une fois de plus son rôle important comme l'une des plus importantes économies émergentes", a-t-il ajouté.

Première publication : 11/06/2009

COMMENTAIRE(S)