Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

Quatre ex-détenus ouïghours envoyés aux Bermudes

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2009

Le département américain de la Justice a annoncé jeudi que quatre Chinois, des Ouïghours, détenus au camp de Guantanamo depuis 2002 et blanchis depuis de tout soupçon de terrorisme, "ont été envoyés aux Bermudes".

AFP - Quatre Chinois ouïghours, qui étaient détenus au camp de Guantanamo et ont été blanchis de tout soupçon de terrorisme, "ont été envoyés aux Bermudes", a annoncé jeudi le département américain de la Justice.

Les quatre hommes "ont quitté Guantanamo Bay aujourd'hui conformément à un accord entre les Etats-Unis et le gouvernement des Bermudes", précise un communiqué.

Les Bermudes sont un territoire britannique doté d'une autonomie sur les affaires de politique intérieure, situé à 1.700 km à l'est des côtes de Floride (sud-ouest des Etats-Unis). L'archipel compte un peu moins de 70.000 habitants et s'étend sur à peine 53 km2.

"En contribuant à remplir l'objectif du président (Obama) de fermer Guantanamo, le transfèrement de ces détenus permettra de rendre l'Amérique plus sûre", a déclaré le ministre de la Justice, Eric Holder, cité dans le communiqué.

"Nous sommes extrêmement reconnaissants envers le gouvernement des Bermudes pour son aide dans la réussite de la réinstallation de ces quatre détenus et nous louons la capacité de décision dont il a fait preuve dans ce dossier important", poursuit le ministre.

Les quatre hommes libérés jeudi sont les premiers Ouïghours, une minorité musulmane et turcophone du nord-ouest de la Chine, à quitter Guantanamo depuis 2006, quand cinq Ouïghours avaient été envoyés en Albanie.

Les Ouïghours ne veulent pas retourner en Chine, craignant d'y être persécutés. Pékin a appelé jeudi les Etats-Unis à "cesser de remettre des suspects terroristes à des pays tiers, pour les rapatrier vers la Chine dès que possible".

Arrivés en 2002 à Guantanamo, les 17 Chinois ouïghours avaient petit à petit été blanchis par le Pentagone, puis par la justice fédérale. Mais Washington cherchait un pays qui accepte de les accueillir.

L'archipel de Palau, dans le Pacifique, a proposé récemment d'accueillir les 17 Chinois ouïghours de Guantanamo. Les Etats-Unis "apprécient énormément" la proposition de Palau mais "aucune décision définitive (n'a été prise), ni aucun détail discuté", avait indiqué mercredi à l'AFP un haut responsable américain sous couvert d'anonymat.

Les Ouïghours qui se trouvent toujours à Guantanamo attendent leur libération dans une partie du centre de détention organisé pour la vie collective, avec des espaces récréatifs, la possibilité de regarder la télévision et d'avoir accès à une bibliothèque.

Barack Obama a promis de fermer Guantanamo d'ici janvier 2010 et espère convaincre d'autres pays d'accueillir les 50 détenus libérables, une partie du Congrès se montrant hostile à leur arrivée sur le sol américain pour des raisons de sécurité.

L'Algérien Lakhdar Boumediene a été autorisé à s'installer en France avec sa famille, faisant de la France le premier pays de l'Union européenne à accueillir un détenu libéré de Guantanamo qui ne soit ni un résident ni un citoyen français.

Première publication : 11/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)