Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Ben Laden est toujours au Pakistan, selon le patron de la CIA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2009

Interrogé par des journalistes, le directeur de la CIA, Leon Panetta, a affirmé que le chef du réseau Al-Qaïda (à dr.) se trouvait toujours au Pakistan. Il se cacherait dans les régions montagneuses situées à la frontière avec l'Afghanistan.

REUTERS - Le chef d'Al Qaïda, Oussama ben Laden, se cache au Pakistan, a réaffirmé jeudi le directeur de la CIA, Leon Panetta.


Prié par des journalistes de dire s'il était sûr que le leader islamiste se trouvait au Pakistan, le chef de l'agence américaine de renseignement a répondu: "D'après nos dernières informations, c'est toujours le cas".


Selon Washington, Ben Laden et son adjoint égyptien Ayman al Zaouahri, en fuite depuis les attentats du 11 septembre 2001 revendiqués par Al Qaïda, se cacheraient dans les régions montagneuses à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan.


Trouver Ben Laden est "l'une de nos principales priorités", a dit Panetta. "Ce que nous espérons, c'est que l'offensive militaire pakistanaise actuellement en cours, combinée à nos propres opérations, va accroître nos chances de le trouver."


Pour le chef de la CIA, Al Qaïda "reste la principale menace" pour la sécurité des Etats-Unis car les chefs du groupe islamiste, notamment au Pakistan, continuent de comploter contre l'Amérique.


L'armée pakistanaise a étendu mercredi son offensive contre les islamistes à un district frontalier de la région tribale du Waziristan, tuant une centaine d'activistes.


L'armée dit avoir quasiment éliminé les insurgés islamistes dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, où leur influence un temps croissante alimentait des craintes quant à la stabilité du pays, puissance nucléaire alliée des Etats-Unis.


Les militaires se sont tournés mercredi vers le district de Bannu, dans l'Est, où jusqu'à 800 militants islamistes ont afflué du Waziristan.


Les Occidentaux exhortent depuis longtemps Islamabad à nettoyer le Waziristan, d'où les taliban et militants d'Al Qaïda
préparent leurs attaques vers l'Afghanistan voisin. L'intention est prêtée aux autorités d'en faire la prochaine étape de leur vaste offensive.

Première publication : 12/06/2009

COMMENTAIRE(S)