Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Ben Laden est toujours au Pakistan, selon le patron de la CIA

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2009

Interrogé par des journalistes, le directeur de la CIA, Leon Panetta, a affirmé que le chef du réseau Al-Qaïda (à dr.) se trouvait toujours au Pakistan. Il se cacherait dans les régions montagneuses situées à la frontière avec l'Afghanistan.

REUTERS - Le chef d'Al Qaïda, Oussama ben Laden, se cache au Pakistan, a réaffirmé jeudi le directeur de la CIA, Leon Panetta.


Prié par des journalistes de dire s'il était sûr que le leader islamiste se trouvait au Pakistan, le chef de l'agence américaine de renseignement a répondu: "D'après nos dernières informations, c'est toujours le cas".


Selon Washington, Ben Laden et son adjoint égyptien Ayman al Zaouahri, en fuite depuis les attentats du 11 septembre 2001 revendiqués par Al Qaïda, se cacheraient dans les régions montagneuses à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan.


Trouver Ben Laden est "l'une de nos principales priorités", a dit Panetta. "Ce que nous espérons, c'est que l'offensive militaire pakistanaise actuellement en cours, combinée à nos propres opérations, va accroître nos chances de le trouver."


Pour le chef de la CIA, Al Qaïda "reste la principale menace" pour la sécurité des Etats-Unis car les chefs du groupe islamiste, notamment au Pakistan, continuent de comploter contre l'Amérique.


L'armée pakistanaise a étendu mercredi son offensive contre les islamistes à un district frontalier de la région tribale du Waziristan, tuant une centaine d'activistes.


L'armée dit avoir quasiment éliminé les insurgés islamistes dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, où leur influence un temps croissante alimentait des craintes quant à la stabilité du pays, puissance nucléaire alliée des Etats-Unis.


Les militaires se sont tournés mercredi vers le district de Bannu, dans l'Est, où jusqu'à 800 militants islamistes ont afflué du Waziristan.


Les Occidentaux exhortent depuis longtemps Islamabad à nettoyer le Waziristan, d'où les taliban et militants d'Al Qaïda
préparent leurs attaques vers l'Afghanistan voisin. L'intention est prêtée aux autorités d'en faire la prochaine étape de leur vaste offensive.

Première publication : 12/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)