Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Amériques

Deux nouveaux détenus transférés vers le Tchad et l'Irak

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2009

Deux nouveaux détenus - un Irakien et un Tchadien - du camp de Guantanamo ont pu rentrer dans leur pays, ce jeudi. Il s'agit des septième et huitième prisonniers libérés du très controversé centre de détention.

AFP - Deux détenus de Guantanamo, un jeune homme à la double nationalité tchadienne et saoudienne et un Irakien, ont été transférés respectivement vers le Tchad et vers l'Irak, a annoncé jeudi le ministère américain de la Justice.

Jawad Jabber Sadhkan a posé le pied en Irak dans la nuit de mercredi à jeudi, tandis que Mohammed al-Gharani est arrivé jeudi au Tchad, a précisé le ministère dans un communiqué.

Il s'agit des septième et huitième libérations du centre de détention le plus controversé du monde, ouvert en 2002 par George W. Bush, depuis l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche.

Arrêté à l'âge de 14 ans par les Américains, Mohammed al-Gharani avait été innocenté par un juge fédéral le 14 janvier après avoir passé sept ans à Guantanamo.

Le ministère ne donne aucune précision sur les conditions dans lesquelles M. Sadhkan a été déclaré libérable, laissant supposer qu'il s'agit du résultat du réexamen de son dossier par le groupe de travail intergouvernemental chargé de déterminer le sort des quelque 240 détenus encore enfermés.

"Alors que l'examen de la situation de chaque détenu se poursuit, le soutien de la communauté internationale est crucial pour la fermeture de la prison de Guantanamo et la sécurité de nos pays", a déclaré dans un communiqué Matthew Olsen, qui dirige le groupe de travail.

Jeudi également, quatre Chinois de la minorité musulmane ouïghoure totalement innocentés depuis des années ont été libérés aux Bermudes, Washington se refusant à les renvoyer en Chine de peur qu'ils y subissent des persécutions.

Lundi, un responsable américain avait assuré à l'AFP que trois détenus allaient "très prochainement" quitter le centre de détention installé sur une base navale américaine à Cuba.

MM. al-Gharani et Sadhkan en faisaient partie, ainsi qu'un Algérien Saber Lahmar qui devait être renvoyé en Bosnie où il résidait lors de son arrestation fin 2001.

Mais, selon une source proche du dossier, alors qu'"il était sur le point de partir, il a demandé à ne pas aller en Bosnie dans l'immédiat".

Interrogé par l'AFP, son avocat Robert Kirsch avait expliqué que son client craignait de ne pas être bien reçu dans son ancien pays de résidence et de ne pouvoir attendre aucun soutien de la part du gouvernement de Sarajevo.

Agé de 39 ans et innocenté par un juge fédéral en novembre 2008 après sept ans et demi à Guantanamo, il a officiellement demandé à être accueilli par la France.

Deux autres anciens détenus de Guantanamo ont été libérés: Binyam Mohammed, un Ethiopien qui résidait en Grande-Bretagne à son arrestation a été accueilli par Londres en janvier, et Lakhdar Boumediene, un Algérien, par la France en mai.

Le président américain Barack Obama a ordonné le 22 janvier la fermeture dans l'année de la prison de Guantanamo, devenue le symbole des excès de la "guerre contre le terrorisme" lancée par George W. Bush après les attentats du 11-Septembre.

Première publication : 12/06/2009

COMMENTAIRE(S)