Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

FRANCE

Les grèves étudiantes en vacances d'été

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2009

Les étudiants de l'université Toulouse II-Le Mirail, dernière faculté française mobilisée, ont levé le piquet de grève, mais demeurent mobilisés contre les réformes gouvernementales. Et envisagent de reprendre le mouvement à la rentrée.

AFP - Les étudiants ont voté la levée des piquets de grève à Toulouse II-Le Mirail (Lettres, langues, histoire...), dernière université mobilisée au niveau national contre les réformes du gouvernement, a-t-on appris vendredi auprès du Comité de lutte.

 

"Nous avons décidé en assemblée générale la fin des piquets de grève, mais nous restons mobilisés et actifs pour veiller à ce que les étudiants ne soient pas sanctionnés" pour leur participation au mouvement de protestation, a déclaré à l'AFP Côme, un des porte-parole des étudiants en grève.

 

Les examens de juin ont été annulés et reportés en septembre dans cette université, paralysée pendant quatre mois: un mois par la grève des enseignants-chercheurs, puis trois mois par un mouvement qui rassemblait aussi le personnel administratif.

 

Le vote marque aussi la fin d'un tête-à-tête avec les forces de l'ordre, appelées en renfort ces deux dernières semaines par le président de l'université afin d'empêcher les étudiants de poursuivre le blocage.

 

A plusieurs reprises, des déblocages par les services de sécurité de l'université ou par les forces de l'ordre avaient donné lieu à de nouveaux blocages des étudiants, mais l'activité a repris tant bien que mal cette semaine.

 

Les étudiants et personnels de l'université Toulouse II-Le Mirail (UTM) avaient voté mardi la poursuite de la grève, dénonçant l'organisation des examens et la présence des forces de l'ordre dans les environs de l'établissement.

 

Cette semaine, des rencontres pédagogiques entre étudiants et professeurs se sont déroulées sur le campus. Les enseignants proposent dans certaines matières des dossiers écrits à réaliser d'ici à la fin août qui se substitueront à des examens sur table. Ces évaluations ne permettront cependant pas de valider complètement le 2e semestre.

 

Comme dans d'autres universités, les étudiants envisagent de reprendre le mouvement à la rentrée.

Première publication : 12/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)