Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Peres, entre hommages et critiques"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Deutsche Bank panique les marchés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Y a-t-il un pirate dans la voiture?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

LE DÉBAT

Mondial de l'automobile : quel avenir pour la voiture ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Mondial de l'automobile : quel avenir pour la voiture ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

Sports

Le Français Moncoutié remporte la 7e étape en solitaire

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2009

Après Fédrigo à Briançon, un second Français a enlevé une étape du Dauphiné Libéré 2009. David Moncoutié, de l'équipe Cofidis, s'est imposé à Saint-François-Longchamps, sur les pentes du mythique col de la Madeleine.

AFP - Le Français David Moncoutié (Cofidis) a enlevé samedi la 7e et avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné Libéré, dans la station de Saint-François-Longchamp, sur les pentes du col de la Madeleine, dans le sud-est de la France.

L'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) a gardé le maillot de leader à la veille de l'arrivée à Grenoble.

Sur la ligne, Moncoutié a devancé d'une quarantaine de secondes le grimpeur néerlandais Robert Gesink, par un temps estival.

L'Australien Cadel Evans a pris la troisième place devant Valverde, une quinzaine de secondes avant l'arrivée de l'Espagnol Alberto Contador, légèrement distancé dans les 150 derniers mètres.

Dans la Madeleine, Moncoutié a débordé le Suisse Mathias Frank, qui avait pris les devants à l'approche de la montée finale de 14 kilomètres (à 7% de pente).

Evans a tenté de décrocher Valverde à plusieurs reprises mais l'Espagnol, dans le sillage de Contador, est revenu à chaque fois.

Moncoutié, qui a gagné deux étapes du Tour de France par le passé, a signé sa deuxième victoire de la saison après celle du Mont Faron en février dans le Tour méditerranéen.

"C'était une étape de prestige avec le Galibier, la Croix-de-Fer et l'arrivée à Saint-François-Longchamp. Un parcours difficile mais j'aime bien quand c'est difficile", s'est félicité le grimpeur lotois.

Dimanche, la dernière étape conduit de Faverges à Grenoble (146 km).

Première publication : 13/06/2009

COMMENTAIRE(S)