Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Sports

Le Français Moncoutié remporte la 7e étape en solitaire

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2009

Après Fédrigo à Briançon, un second Français a enlevé une étape du Dauphiné Libéré 2009. David Moncoutié, de l'équipe Cofidis, s'est imposé à Saint-François-Longchamps, sur les pentes du mythique col de la Madeleine.

AFP - Le Français David Moncoutié (Cofidis) a enlevé samedi la 7e et avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné Libéré, dans la station de Saint-François-Longchamp, sur les pentes du col de la Madeleine, dans le sud-est de la France.

L'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) a gardé le maillot de leader à la veille de l'arrivée à Grenoble.

Sur la ligne, Moncoutié a devancé d'une quarantaine de secondes le grimpeur néerlandais Robert Gesink, par un temps estival.

L'Australien Cadel Evans a pris la troisième place devant Valverde, une quinzaine de secondes avant l'arrivée de l'Espagnol Alberto Contador, légèrement distancé dans les 150 derniers mètres.

Dans la Madeleine, Moncoutié a débordé le Suisse Mathias Frank, qui avait pris les devants à l'approche de la montée finale de 14 kilomètres (à 7% de pente).

Evans a tenté de décrocher Valverde à plusieurs reprises mais l'Espagnol, dans le sillage de Contador, est revenu à chaque fois.

Moncoutié, qui a gagné deux étapes du Tour de France par le passé, a signé sa deuxième victoire de la saison après celle du Mont Faron en février dans le Tour méditerranéen.

"C'était une étape de prestige avec le Galibier, la Croix-de-Fer et l'arrivée à Saint-François-Longchamp. Un parcours difficile mais j'aime bien quand c'est difficile", s'est félicité le grimpeur lotois.

Dimanche, la dernière étape conduit de Faverges à Grenoble (146 km).

Première publication : 13/06/2009

COMMENTAIRE(S)