Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Sports

Le Français Moncoutié remporte la 7e étape en solitaire

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2009

Après Fédrigo à Briançon, un second Français a enlevé une étape du Dauphiné Libéré 2009. David Moncoutié, de l'équipe Cofidis, s'est imposé à Saint-François-Longchamps, sur les pentes du mythique col de la Madeleine.

AFP - Le Français David Moncoutié (Cofidis) a enlevé samedi la 7e et avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné Libéré, dans la station de Saint-François-Longchamp, sur les pentes du col de la Madeleine, dans le sud-est de la France.

L'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) a gardé le maillot de leader à la veille de l'arrivée à Grenoble.

Sur la ligne, Moncoutié a devancé d'une quarantaine de secondes le grimpeur néerlandais Robert Gesink, par un temps estival.

L'Australien Cadel Evans a pris la troisième place devant Valverde, une quinzaine de secondes avant l'arrivée de l'Espagnol Alberto Contador, légèrement distancé dans les 150 derniers mètres.

Dans la Madeleine, Moncoutié a débordé le Suisse Mathias Frank, qui avait pris les devants à l'approche de la montée finale de 14 kilomètres (à 7% de pente).

Evans a tenté de décrocher Valverde à plusieurs reprises mais l'Espagnol, dans le sillage de Contador, est revenu à chaque fois.

Moncoutié, qui a gagné deux étapes du Tour de France par le passé, a signé sa deuxième victoire de la saison après celle du Mont Faron en février dans le Tour méditerranéen.

"C'était une étape de prestige avec le Galibier, la Croix-de-Fer et l'arrivée à Saint-François-Longchamp. Un parcours difficile mais j'aime bien quand c'est difficile", s'est félicité le grimpeur lotois.

Dimanche, la dernière étape conduit de Faverges à Grenoble (146 km).

Première publication : 13/06/2009

COMMENTAIRE(S)