Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Asie - pacifique

Affrontements lors de la manifestation à Téhéran, un mort

Vidéo par Clément MASSE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2009

Selon des témoins, une personne a été tuée par balle et plusieurs autres blessées à la fin de la manifestation qui a rassemblé à Téhéran des centaines de milliers de personnes qui contestaient la réélection du président Ahmadinejad.

AFP - Un manifestant a été tué par balle lundi et plusieurs autres ont été blessés à la fin de la manifestation qui a rassemblé à Téhéran plusieurs centaines de milliers de personnes contestant la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, a indiqué à l'AFP un photographe iranien.
  
Le photographe, qui a refusé de donner son nom, a vu le corps d'un homme qui avait été tué d'une balle dans le front, devant une base de la milice islamique du bassidj, laquelle était en feu.
  


Il a pris ensuite des photos de l'homme, qui le montrent sans vie, le visage ensanglanté, porté par d'autres manifestants.
  
Les photos, que l'AFP a vues, montrent aussi un groupe de manifestants s'en prenant à une base du bassidj.
  
Sur le toit d'un de ces bâtiments, se tiennent au moins trois hommes en chemise blanche, portant des casques, et pointant pour l'un d'eux un fusil d'assaut Kalachnikov en direction des manifestants.
  
Les tirs qui ont tué l'homme et en ont blessé d'autres venaient du toit, selon ce photographe.
  
De son côté, un correspondant de l'AFP présent dans la manifestation a entendu plusieurs coups de feu.
  
Des témoins ont rapporté à ce correspondant qu'à la fin de la manifestation des hommes en civil avaient tiré sur des manifestants en blessant plusieurs.
  
Ces tireurs étaient habillés en civil et n'appartenaient pas à la police, selon ces témoins.
  
Dimanche un journaliste de l'AFP avait vu des hommes en civil, montés sur des motos de grosse cylindrée, tirer en l'air avec des pistolets pour effrayer des manifestants.
  
Le correspondant de l'AFP a rapporté lundi soir que des affrontements avaient éclaté entre des policiers et des manifestants, aux abords de la place Azadi, dans le centre-ville, à la fin du parcours de la manifestation, et que des dizaines de personnes fuyaient les lieux.
  
Des manifestants ont mis le feu à des pneus et des poubelles et plusieurs motos ont été incendiées.
  
De la fumée était visible dans la zone alors que les manifestants se dispersaient en courant.
  
Les forces de l'ordre ont également eu recours au gaz lacrymogène pour disperser le rassemblement.

Première publication : 15/06/2009

COMMENTAIRE(S)