Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les djihadistes sont des traîtres à la nation"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

FRANCE

Décès du premier patient greffé des avant-bras et du visage

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2009

Le premier patient simultanément greffé des mains et du visage est mort le 8 juin d'un arrêt cardiaque lors d'une intervention chirurgicale, a-t-on appris ce lundi. L'opération, réalisée en avril, avait été une première mondiale.

AFP - Le patient greffé du visage et des deux mains début avril et âgé d'une trentaine d'années est décédé lundi 8 juin, a indiqué lundi l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Selon le professeur Laurent Lantiéri qui avait codirigé cette première médicale à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), l'homme est mort d'un arrêt cardiaque au cours d'une intervention chirurgicale.

Ce patient "a présenté quelques semaines après son intervention une infection au niveau du visage, et lors d'une intervention chirurgicale pour essayer d'éliminer cette infection, il a présenté un arrêt cardiaque", a expliqué le Pr Lantiéri sur RTL.

Première publication : 15/06/2009

COMMENTAIRE(S)