Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Economie

Un accord préliminaire pour la vente de Saab à Koenigsegg a été signé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Un accord préliminaire portant sur la vente du constructeur suédois Saab, filiale de l'Américain General Motors en faillite, à Koenigsegg, un petit constructeur de luxueuses voitures de sports, a été signé.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d'automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM mardi.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d'un accord préliminaire pour l'achat de Saab automobile qui "assure l'avenir de Saab", précise le communiqué.

GM qui a été déclaré en faillite a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d'un million d'euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.

Première publication : 16/06/2009