Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

Un accord préliminaire pour la vente de Saab à Koenigsegg a été signé

Vidéo par Laure DE MATOS , Shirli SITBON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Un accord préliminaire portant sur la vente du constructeur suédois Saab, filiale de l'Américain General Motors en faillite, à Koenigsegg, un petit constructeur de luxueuses voitures de sports, a été signé.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d'automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM mardi.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d'un accord préliminaire pour l'achat de Saab automobile qui "assure l'avenir de Saab", précise le communiqué.

GM qui a été déclaré en faillite a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d'un million d'euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.

Première publication : 16/06/2009

COMMENTAIRE(S)