Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

Economie

Un accord préliminaire pour la vente de Saab à Koenigsegg a été signé

Vidéo par Laure DE MATOS , Shirli SITBON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Un accord préliminaire portant sur la vente du constructeur suédois Saab, filiale de l'Américain General Motors en faillite, à Koenigsegg, un petit constructeur de luxueuses voitures de sports, a été signé.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d'automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM mardi.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d'un accord préliminaire pour l'achat de Saab automobile qui "assure l'avenir de Saab", précise le communiqué.

GM qui a été déclaré en faillite a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d'un million d'euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.

Première publication : 16/06/2009

COMMENTAIRE(S)