Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Chez nous", le populisme en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès du Novotel d'Abidjan : 10 personnes accusés d'assassinat et séquestration

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre l’organisation ei en Irak : l'étau se resserre sur Mossoul

En savoir plus

Economie

Un accord préliminaire pour la vente de Saab à Koenigsegg a été signé

Vidéo par Laure DE MATOS , Shirli SITBON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Un accord préliminaire portant sur la vente du constructeur suédois Saab, filiale de l'Américain General Motors en faillite, à Koenigsegg, un petit constructeur de luxueuses voitures de sports, a été signé.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d'automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM mardi.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d'un accord préliminaire pour l'achat de Saab automobile qui "assure l'avenir de Saab", précise le communiqué.

GM qui a été déclaré en faillite a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d'un million d'euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.

Première publication : 16/06/2009

COMMENTAIRE(S)