Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Economie

Un accord préliminaire pour la vente de Saab à Koenigsegg a été signé

Vidéo par Laure DE MATOS , Shirli SITBON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Un accord préliminaire portant sur la vente du constructeur suédois Saab, filiale de l'Américain General Motors en faillite, à Koenigsegg, un petit constructeur de luxueuses voitures de sports, a été signé.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d'automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM mardi.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d'un accord préliminaire pour l'achat de Saab automobile qui "assure l'avenir de Saab", précise le communiqué.

GM qui a été déclaré en faillite a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d'un million d'euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.

Première publication : 16/06/2009

COMMENTAIRE(S)