Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

Asie - pacifique

Iran : la contestation se poursuit en ligne

Dernière modification : 16/06/2009

Dans cette édition : les opposants iraniens se mobilisent en ligne, contestant la réélection du président Ahmadinejad. Les autorités chinoises vont installer un filtre Internet sur tous les nouveaux ordinateurs du pays. Le Web conteste.

Iran : la contestation se poursuit

 

Les Iraniens doivent se mobiliser et protester de toute leur force contre le résultat de l’élection présidentielle qui ne représente pas la volonté du peuple. Voici le message qu’adresse ce blogueur à ses compatriotes dans cette vidéo. Un message largement relayé en ligne.

 

En effet, le Web se fait l’écho de la vague de contestation qui a suivi la réélection de Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l’Iran. De nombreuses vidéos disponibles en ligne comme celles-ci montrent ainsi les manifestations et leur répression par la police. Des violences qui ont fait un mort lundi.

 

En signe de solidarité, la communauté iranienne à travers le monde s’est également mobilisée, comme l’illustrent ces vidéos filmées à Toronto, Londres et La Haye. Objectif : dénoncer ce qui est considéré par beaucoup comme une élection truquée.

 

Des accusations reprises par ce vidéoblogueur américain. Pour lui, plusieurs indices permettent de penser que les résultats ont été manipulés. Parmi ceux-ci, le fait que Mir Hossein Moussavi ne soit même pas sorti vainqueur du scrutin dans sa ville natale, Tabriz, alors qu’il y jouit d’une forte cote de popularité.

 

Sur la plateforme de microblogging Twitter, qui échappe encore à la censure, les internautes continuent de commenter l’évolution de la situation sur place. Cet utilisateur applaudit ici la décision du Guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, d’ouvrir une enquête concernant les accusations de fraudes.

 
 

Cet internaute français, qui réagit sur le blog du journaliste Georges Malbrunot, craint, lui, un durcissement du régime. Il appelle donc les pays occidentaux à accueillir les manifestants qui risqueraient d’être emprisonnés.


 

Chine : filtrage du Web

 

En Chine, les autorités vont imposer, à compter du 1er juillet, l’installation d’un logiciel de filtrage d’Internet sur tous les nouveaux ordinateurs commercialisés dans le pays. L’objectif affiché est de protéger les enfants de la pornographie en ligne, mais cette mesure suscite la polémique dans la blogosphère.

 

En effet, de nombreux internautes ont téléchargé ce logiciel baptisé "Barrage vert" afin de le tester. Et certains ont relevé plusieurs incohérences dans le système chargé de filtrer les images. Celui-ci laisse ainsi passer des photos érotiques, mais bloque des images a priori inoffensives.

 

L’efficacité du programme est donc remise en question. D’autres dénoncent une nouvelle atteinte aux libertés individuelles. Ce blogueur, par exemple, a découvert que le logiciel interdit l’accès à tous les sites de la communauté homosexuelle, qui se sont multipliés ces dernières années.

 

Puis comme le montre un internaute à travers cette démonstration mise en ligne sur YouTube, le filtre vise également certains mots-clefs à caractère politique. Les sites mentionnant le massacre de la place Tiananmen ou encore le mouvement Falungong, interdit en Chine, sont ainsi bloqués par le programme.

 

De leur côté, des chercheurs de l’université du Michigan, aux États-Unis, ont découvert que le logiciel contenait des erreurs de programmation pouvant créer d’importantes failles de sécurité informatique.

 

Autant de raisons qui poussent les internautes à se mobiliser contre ce dispositif. Cette pétition virtuelle a ainsi récolté plus de 5 000 signatures depuis samedi.

 

D’autres préfèrent, quant à eux, se moquer de la censure en détournant l’interface du filtre, ou en représentant le logiciel sous les traits d’un personnage de manga.


 

Le geste caritatif de Microsoft

Combattre la faim aux États-Unis en téléchargeant Internet Explorer, c’est que propose actuellement Microsoft aux internautes américains. Ainsi, à chaque fois que la dernière version du logiciel est téléchargée sur ce site baptisé "Un navigateur pour un monde meilleur" (A Browser for the Better), Microsoft s’engage à offrir huit repas aux plus démunis par l’intermédiaire de l’association Feeding America.

 
 

Courir autour du monde

Julien et Loïc, deux Français, avaient six mois pour faire le tour du monde. Et pour eux, courir était la meilleure solution, afin d’en voir le plus possible. De retour en France, ils ont mis en ligne, sur leur blog, cette vidéo qui revient sur leur périple. Afrique du Sud, Bolivie, Australie, Chine, Chili ou Thaïlande, autant de décors de rêve pour ce marathon autour du monde.

 

La vidéo du jour

À quelques jours de sa sortie en DVD, un extrait du documentaire "West Coast Theory", qui nous emmène dans les coulisses du rap américain, a été diffusé en avant-première sur le Web. Une séquence animée qui revient plus particulièrement sur la révolution numérique qui a bouleversé l’industrie du disque. Elle critique ainsi les maisons de production qui se plaignent du manque à gagner en raison du piratage, alors que les coûts de production ont considérablement baissé grâce aux nouvelles technologies.

 

Première publication : 16/06/2009

COMMENTAIRE(S)