Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

FRANCE

Un cinquantième corps repêché au large des côtes brésiliennes

©

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Les marines brésilienne et française ont repêché le corps d'une 50e victime du crash de l'A330 d'Air France. Elles procéderont désormais à une évaluation de la situation tous les deux jours pour décider de poursuivre, ou non, les recherches.

AFP - Un nouveau corps du vol AF 447 Rio-Paris, qui s'est abîmé en plein Atlantique, a été repêché mardi au large des côtes brésiliennes, ce qui porte à cinquante le nombre de victimes retrouvées dans la zone des recherches, a annoncé un porte-parole militaire.
  
Les six derniers corps, qui avaient été recueillis vendredi par le navire français Mistral et transférés sur la frégate brésilienne Bosisio, sont arrivés mardi matin sur l'île de Fernando de Noronha avant d'être transportés en hélicoptère à Recife pour identification, a ajouté le porte-parole, le capitaine de frégate Giucemar Tabosa.
  
L'Airbus A330 d'Air France a disparu dans la nuit du 31 mai au 1er juin avec 228 personnes à bord.
  
Les recherches se sont étendues sur une zone de 19.000 km2, a-t-il ajouté en détaillant les navires brésiliens mobilisés: le pétrolier Gastão Motta, les corvettes Caboclo et Jaceguai, les navires de patrouille Guaíba et Goiana et le remorqueur Triunfo. La Marine française, quant à elle, opère avec le porte-hélicoptères d'assaut amphibie Mistral et la frégate Ventôse.
  
La force aérienne brésilienne a mobilisé dix avions: un avion radar R-99, trois C-130 Hercules, deux C-105A Amazonas, deux P-95 Bandeirante de patrouille, um hélicoptère H-60L Black Hawk et un H 34 Super Puma. La France utilise deux appareils: un Falcon 50 et un Breguet Atlantic 2.
  
A partir de mercredi, une évaluation sera faite tous les deux jours pour décider de la poursuite ou non des recherches. Aucune date n'a été fixée pour mettre fin à celles-ci, aussi longtemps qu'il existera une chance de récupérer de nouveaux corps et des débris de l'avion, selon les militaires.
  
 

Première publication : 17/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)