Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

EUROPE

Gazprom rajoute de l'eau dans le gaz entre le Bélarus et la Russie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Le géant russe de l'énergie Gazprom a mis le Bélarus en demeure de payer 166 millions d'euros d'arriérés pour des livraisons de gaz entre janvier et avril. Une demande qui rajoute aux tensions politiques entre Moscou et Minsk.

AFP - Le géant russe Gazprom réclame 230 millions de dollars au groupe bélarusse Beltransgaz, a déclaré mercredi à l'AFP un de ses porte-parole, ajoutant aux tensions entre les deux pays alors que 20% du gaz russe destiné à l'Europe passe par le Bélarus.
  
"Gazprom a envoyé une lettre à Beltransgaz réclamant le paiement d'arriérés pour la livraison de gaz de janvier à avril", a déclaré le porte-parole, Denis Ignatiev.
  
Selon l'agence Interfax qui cite un conseiller de l'ambassade russe au Bélarus, Minsk devra régler cette facture avant le 23 juin, ce que n'a pu confirmer le porte-parole de Gazprom.
  
Quelque 20% des importations de gaz russe vers l'UE transitent par le Bélarus, essentiellement vers la Pologne, l'Allemagne et la Lituanie. Le reste passe par l'Ukraine.
  
Les relations entre Moscou et Minsk sont très tendues depuis quelques semaine en raison notamment d'un conflit commercial sur les produits laitiers bélarusses, mais aussi de la volonté affichée de Minsk de se rapprocher de l'Europe.
  
Moscou s'est fréquemment vu reprocher dans le passé d'avoir recours à l'arme énergétique pour faire pression sur ses voisins. La plus grave crise à ce jour l'avait opposée au début de l'année à l'Ukraine, et avait privé de nombreux pays européens de gaz russe pendant deux semaines.

Première publication : 17/06/2009

COMMENTAIRE(S)