Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations entamées en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

EUROPE

Gazprom rajoute de l'eau dans le gaz entre le Bélarus et la Russie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2009

Le géant russe de l'énergie Gazprom a mis le Bélarus en demeure de payer 166 millions d'euros d'arriérés pour des livraisons de gaz entre janvier et avril. Une demande qui rajoute aux tensions politiques entre Moscou et Minsk.

AFP - Le géant russe Gazprom réclame 230 millions de dollars au groupe bélarusse Beltransgaz, a déclaré mercredi à l'AFP un de ses porte-parole, ajoutant aux tensions entre les deux pays alors que 20% du gaz russe destiné à l'Europe passe par le Bélarus.
  
"Gazprom a envoyé une lettre à Beltransgaz réclamant le paiement d'arriérés pour la livraison de gaz de janvier à avril", a déclaré le porte-parole, Denis Ignatiev.
  
Selon l'agence Interfax qui cite un conseiller de l'ambassade russe au Bélarus, Minsk devra régler cette facture avant le 23 juin, ce que n'a pu confirmer le porte-parole de Gazprom.
  
Quelque 20% des importations de gaz russe vers l'UE transitent par le Bélarus, essentiellement vers la Pologne, l'Allemagne et la Lituanie. Le reste passe par l'Ukraine.
  
Les relations entre Moscou et Minsk sont très tendues depuis quelques semaine en raison notamment d'un conflit commercial sur les produits laitiers bélarusses, mais aussi de la volonté affichée de Minsk de se rapprocher de l'Europe.
  
Moscou s'est fréquemment vu reprocher dans le passé d'avoir recours à l'arme énergétique pour faire pression sur ses voisins. La plus grave crise à ce jour l'avait opposée au début de l'année à l'Ukraine, et avait privé de nombreux pays européens de gaz russe pendant deux semaines.

Première publication : 17/06/2009

COMMENTAIRE(S)