Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Economie

Sept sites d'assemblage de Chrysler redémarreront le 29 juin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2009

Interrompue depuis la mise en faillite du constructeur américain le 30 avril, la production de Chrysler, repris par un consortium emmené par Fiat la semaine dernière, reprendra le 29 juin. Sept sites sont concernés dans un premiers temps.

AFP - Le constructeur automobile américain Chrysler a annoncé mercredi, une semaine après la finalisation de sa reprise par un consortium mené par Fiat, que sept sites de production, situés aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique, reprendraient leur activité le 29 juin.

"Le redémarrage de la production dans les autres usines d'assemblage Chrysler reprendra ultérieurement", a indiqué le groupe, qui a rappelé par ailleurs qu'une usine de Detroit (Michigan, nord) fabriquant le modèle sportif Dodge Viper avait rouvert ses portes dès lundi.

Deux des sites appelés à rouvrir à la fin du mois sont situés dans le Michigan, un dans le Missouri (centre), un dans l'Ohio (nord), deux au Canada et un au Mexique.

Le groupe a maintenu par ailleurs son intention d'observer deux semaines de congés de production entre le 13 et le 24 juillet.

Première publication : 18/06/2009

COMMENTAIRE(S)