Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

Economie

Le Blériot XI, un avion de légende au Bourget

Texte par Julien PEYRON , , envoyé spécial au salon du Bourget

Dernière modification : 23/06/2009

Le 25 juillet 1909, le Français Louis Blériot devenait le premier homme à rallier l’Angleterre depuis la France par les airs. Cent ans plus tard, le salon du Bourget lui rend hommage et expose une réplique de son appareil, le Blériot XI.

Le salon du Bourget 2009 ne se résume pas à une collection de drones et d’avions de chasses supersoniques. Pour son centenaire, les organisateurs ont voulu se souvenir des appareils et des hommes qui ont fait l’histoire de l’aviation.

 

Parmi eux, Louis Blériot, le célèbre pilote et constructeur d’avion qui est entré dans l’Histoire il y a près de cent ans, le 25 juillet 1909. Ce jour-là, à bord de son monoplace, le Blériot XI, il devient le premier homme à traverser la Manche par les airs. En un peu plus de 30 minutes, il rallie Douvre depuis Calais et entre définitivement dans les annales de l'aviation.

 


Un exploit réalisé sur un appareil qu'il avait lui-même construit et que Jean-François Belhoste, historien des techniques et spécialiste de Blériot, a décrit à FRANCE 24. Il rappelle que Blériot s'est mis à l'aéronautique assez tard et qu'en seulement quatre ans "il a mis au point un prototype particulièrement novateur".

 

 

Son avion est notamment  équipé d'une "hélice bipale aérodynamique, particulièrement bien équilibrée" explique Jean-François Belhoste, qui insiste aussi sur le train d'aterrissage "très habile et très ingénieux, qui va lui permettre de décoller sans casse".

 

Un appareil qui est désormais précieusement conservé au Musée des arts et métiers à Paris,  et dont un modèle réduit et radioguidé doit tenter une nouvelle traversée de la Manche, le 25 juillet 2009.
 

Première publication : 19/06/2009

COMMENTAIRE(S)