Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

"Le pouvoir ne cèdera pas à la contestation" avertit le guide suprême

©

Vidéo par Karina CHABOUR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2009

L'ayatollah Ali Khamenei a confirmé l'élection de Mahmoud Ahmadinejad et averti que le pouvoir ne céderait pas face à la rue. L'opposition s'est vu refuser l'autorisation de manifester samedi.

Alors que l'opposition avait prévu de se rassembler pour manifester samedi, le gouverneur de Téhéran a précisé vendredi midi : "Aucune autorisation n'a été délivrée (...) J'espère que (...) que cette manifestation n'aura pas lieu". Cette annonce fait suite au prêche adressé vendredi à la nation depuis l’université de Téhéran par le guide suprême iranien.

 

Ali Khamenei a appelé au calme les centaines de milliers de civils qui manifestent chaque jour dans les rues de Téhéran pour dénoncer le trucage du scrutin présidentiel. "Je devrai intervenir de manière ferme" si les évènements persistent, a précisé l’homme fort du régime iranien, une menace à peine voilée adressée aux manifestants.

 

Citant des versets du Coran, il a exhorté les manifestants à "s’éloigner de l’agitation" et "ne pas céder à des actions désordonnées", regrettant que les jeunes ne sachent "pas toujours comment penser". Ali Khamenei a fait savoir que le pouvoir ne cèderait pas à la contestation populaire, sans précédent depuis 30 ans en Iran.

 

Interpellant les trois candidats déçus de la présidentielle iranienne, qui contestent le scrutin et participent aux mouvements populaires depuis une semaine, l’ayatollah Khamenei les a mis en garde contre leur "extrémisme". Il a ajouté que les manifestations ne peuvent déboucher que sur la violence,  faisant référence aux sept civils morts lors de heurts lors des manifestations de ces derniers jours.

  

Khamenei prend la défense d'Ahmadinejad


Dans la seconde partie de son sermon, Ali Khamenei est revenu sur le scrutin du vendredi 12 juin, qui a vu la réélection du président ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad.

 

Saluant la transparence de la campagne et l’exceptionnelle participation des Iraniens au scrutin, indice selon lui de la "confiance du peuple dans le régime", il a déclaré que "le peuple (avait) choisi celui qu'il voulait" comme président, à savoir Mahmoud Ahmadinejad. Ali Khamenei a confirmé les résultats officiels du scrutin du 12 juin, selon lesquels "le président a été élu avec 24 millions de voix".

 

La fraude électorale, que dénoncent depuis vendredi dernier l’opposition, "n’est qu’une rumeur" a affirmé l’ayatollah, alimentée par les ennemis du régime. Il a toutefois précisé que le recomptage des voix "ne (posait) pas de problème". Le Conseil des gardiens de la Constitution doit rendre au plus tard dimanche un avis sur le recomptage demandé par l’opposition.

 

L'ayatollah Khamenei a aussi nettement affiché son soutien au président réélu, présent lors du prêche, en affirmant que ses "opinions (...) sont plus proches des miennes" que de celles des autres candidats.

Au long de son discours, Ali Khamenei a pris soin de dénoncer la propagande "sioniste" et "occidentale" qui alimente selon lui le mouvement populaire de ces derniers jours.

Première publication : 19/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)