Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung présente son nouveau smartphone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, M. Déloyal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye, l'Union européenne !

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : et maintenant?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : et maintenant?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

Amériques

Stanford inculpé pour une escroquerie de 8 milliards de dollars

Vidéo par Audrey RACINE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2009

Le milliardaire américain Allen Stanford a été officiellement inculpé pour une escroquerie de 8 milliards de dollars par un tribunal fédéral. Le financier devra répondre de 21 chefs d'accusation, dont ceux de fraude et de blanchiment d'argent.

AFP -Le financier américain Allen Stanford a été formellement inculpé vendredi pour une escroquerie de plusieurs milliards de dollars par un tribunal fédéral de Houston (Texas, sud) et devra répondre de  "fraudes", "obstruction à la justice" et "blanchiment d'argent".
   
Selon l'acte d'accusation, quatre autres personnes sont visées, dont Laura Pendergest-Holt, la directrice des investissements de M. Stanford, qui avait déjà été inculpée le 12 mai pour "obstruction de la justice".
   
En tout, 21 chefs d'accusation sont retenus à l'encontre du milliardaire texan classé par le magazine Forbes 405e personne la plus riche du monde.
   
L'escroquerie avait été révélée en février et porte, selon le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, sur 8 milliards de dollars de faux placements. Il s'agit de la plus importante affaire de fraude révélée aux Etats-Unis depuis l'arrestation en décembre du financier new-yorkais Bernard Madoff, accusé d'avoir monté une escroquerie atteignant 50 milliards de dollars.
   
Le financier devait comparaître vendredi à 13H30 locales (17H30 GMT), selon des procureurs fédéraux, devant la Cour fédérale de Richmond (Virginie, est) pour une audience au cours de laquelle il devait annoncer s'il plaide coupable ou non.

Première publication : 19/06/2009

COMMENTAIRE(S)