Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Sports

Alain Bernard domine le 100 m nage libre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/06/2009

À quelques semaines des Mondiaux de Rome, Alain Bernard a dominé la finale du 100 m nage libre (48''20) de l'Open de Paris. Il devance l'Italien Filippo Magnini et son compatriote Amaury Leveaux. L'Australien Eamon Sullivan a fini 4e.

AFP - Le champion olympique du 100 m nage libre a remporté la finale de sa distance fétiche en 48 sec 20/100, devant le double champion du monde en titre, l'Italien Filippo Magnini (48.46), et le Français Amaury Leveaux (48.76), dimanche lors de l'Open de Paris.

Bernard, qui a pris un bon départ, n'a pas viré en tête mais a fait la différence sur les derniers mètres, livrant un duel avec Magnini.

L'Australien Eamon Sullivan, vice-champion olympique, est parti en tête mais n'a pas su revenir alors qu'il avait viré en tête. Il a terminé quatrième (48.93) pour son premier duel avec Bernard depuis les Jeux de Pékin.

Bernard, apparu plutôt tendu la veille, a laissé éclater sa joie dans le bassin.

"Je savais que je ne pouvais pas nager vite sans prendre de plaisir", a expliqué Bernard, qui a reconnu avoir été stressé avant la course.

Le Français, qui a battu le record du monde de la distance toujours en attente d'homologation (46.94), a signé la dixième performance mondiale de l'année.

Bernard, qui n'a jamais décroché le titre mondial, nagera encore un 100 m avant les Mondiaux de Rome (26 juillet-2 août) la semaine prochaine lors des Jeux méditerrannéenes à Pescara (Italie). Il y retrouvera Magnini.

Première publication : 21/06/2009

COMMENTAIRE(S)