Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

FRANCE

Un hélicoptère privé s'écrase dans l'Ain, sept morts

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2009

L'hélicoptère effectuait un baptême de l'air en provenance du parc d'attraction Walibi en Isère, et s'est écrasé sur le mont Cordon dans l'Ain, tuant son pilote et ses sept occupants, des employés du parc d'attraction qui étaient en congés.

AFP - Sept occupants d'un hélicoptère privé ont été tués samedi en début de soirée dans le crash de leur appareil sur le mont Cordon, sur la commune de Brégnier-Cordon, dans l'Ain, a-t-on appris auprès des pompiers, de la gendarmerie et de la préfecture.

L'accident s'est produit vers 19H00 quand l'hélicoptère de la compagnie aérienne Azur Helicoptere, qui effectuait un baptême de l'air en provenance du parc d'attraction Walibi en Isère, s'est écrasé pour une raison inconnue dans une zone escarpée et inhabitée, ont indiqué ces mêmes sources.

Les victimes sont le pilote de la société d'hélicoptères et six employés du parc d'attraction en congés, qui avaient profité de la journée pour faire ce vol, a-t-on indiqué à la direction de Walibi.

Cinq des victimes ont été décapitées dans l'accident, selon les pompiers.

"Un témoin a donné l'alerte. Il a vu cet hélicoptère bleu et blanc voler à basse altitude avant de le perdre de vue, puis a entendu une détonation et senti une forte odeur de kérosène", a indiqué à l'AFP le capitaine Frédéric Bertin, officier au Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS) de l'Ain.

"Les conditions météorologiques au moment de l'accident étaient a priori bonnes. L'appareil s'est écrasé sans provoquer d'incendie", a précisé à l'AFP Didier Doré, le sous-préfet de l'Ain à Belley, qui s'est rendu sur place.

"Le parquet de Bourg-en-Bresse est saisi du dossier et l'enquête est en cours" pour déterminer les circonstances exactes du drame, a-t-il ajouté.

Une cinquantaine de pompiers de l'Ain, de l'Isère et de la Savoie, à bord d'une quinzaine de camions, se sont immédiatement rendus sur les lieux de l'accident.

Ils étaient appuyés par autant de gendarmes dont les hommes de la brigade de gendarmerie des transports aériens, a précisé à l'AFP la gendarmerie.

Jointe au téléphone par l'AFP, la société Azur Helicoptere, qui a un hangar à l'aéroport Lyon-Bron, n'a pas souhaité communiquer.

La commune de Brégnier-Cordon est située à 20 km au sud de Belley (Ain).
 

Première publication : 21/06/2009

COMMENTAIRE(S)